Visuel 30 ans ASN

Célébration des trente ans du label Scène nationale.

Le 16 décembre 2021, l’Association des Scènes nationales, sous la présidence d’Hortense Archambault, et le réseau des 76 Scènes nationales réparties sur l’ensemble du territoire français métropolitain et ulra-marin, célèbrent les trente ans du label « Scène nationale ».

Le 16 décembre 1991, Bernard Faivre d’Arcier, directeur du Théâtre et des Spectacles au Ministère de la Culture, signe un courrier officialisant l’attribution du label « Scène nationale » à 58 établissements culturels répartis dans toute la France.

Le réseau des Scènes nationales représente aujourd’hui 76 établissements répartis sur l’ensemble des régions métropolitaines, ainsi qu’en outre-mer. Animées par les missions de soutien à la création contemporaine, de diffusion artistique pluridisciplinaire et d’action culturelle en direction de tous les publics, les Scènes nationales constituent un réseau de référence aux échelles nationale et internationale.

La célébration des trente du label « Scène nationale » est une occasion de rappeler l’importance de ce maillage à l’échelle du territoire français, les missions de service public portées par ces établissements au plus près du public et de la population et l’implication quotidienne des professionnels de ces structures pour l’accès à la culture, le rayonnement des œuvres et des artistes.

Un temps de rencontre initialement prévu le 16 décembre2021, jour anniversaire symbolique, est reporté (en raison des nouvelles mesures de précaution sanitaire). Chaque scène nationale sur son territoire, dans son théâtre, est appelée, en cette fin d’année et sur le premier semestre 2022, à organiser des manifestations, des temps de réflexion, d’échange et à diffuser de l’information en rapport avec cet événement.

Télécharger l’histoire des Scènes nationales

L’Association des scènes nationales

Les scènes nationales sont missionnées pour embrasser l’ensemble du champ du spectacle vivant. Théâtre, danse, cirque, etc. Les différentes formes esthétiques, les rapports au public, les expérimentations, le cinéma d’auteur, la création en Arts plastiques, la culture scientifique, constituent le champ artistique à partir duquel ces établissements construisent leur programmation, combinant le plus souvent saison et temps forts festivaliers.

MAIS PAS SEULEMENT…

Les scènes nationales et les structures culturelles en général sont des lieux où il est possible d’AGIR, de S’EXPRIMER, d’être en INTERACTION. Des endroits où les personnes et les idées se partagent et s’élaborent.
Ce sont des lieux d’INVENTION (d’œuvres, de façons de faire, de façons de voir).

C’est ce que nous voulons mettre en avant : la vocation émancipatrice de l’art et des lieux de culture, en écho aux revendications contemporaines, aux aspirations et aux envies de chacun, avec la possibilité d’avoir voix au chapitre, de se fédérer, de ne pas penser via des prismes imposés.

DES MOTS/MAUX, DES SUJETS AUXQUELS NOUS SOMMES CONFRONTÉS…

« (…) Un contexte économique difficile ; une société en pleine évolution ; des enjeux liés à la mondialisation ; des moyens d’informations et/ou de désinformation qui s’emballent au travers des réseaux sociaux (…) une partie de la population qui se sent exclue ; une jeunesse en perte de repères, de valeurs ; un territoire français qui se modifie, se réorganise dans de nouvelles régions, de nouvelles agglomérations ou des métropole… un milieu rural qui se désertifie… »

Comment essayons nous d’adapter ? D’inventer ? D’innover ? Travailler ensemble ? Mutualiser avec d’autres acteurs culturels, ou non ? Réfléchir à un meilleur commun ?
Comment pouvons nous mettre en avant, des échanges d’expériences ? Ce qui fonctionne, ce qui a porté ses fruits ? Ce qu’il faut continuer d’ébaucher et d’interroger.

L’ENGAGEMENT DU RÉSEAU AU SEIN DE L’ASSOCIATION DES SCÈNES NATIONALES.
ÉLARGISSONS LES HORIZONS…
  • S’ouvrir aux arts et au monde, être dirigés par des professionnels qui exercent leur curiosité dans tous les champs du spectacle vivant, des arts visuels, du cinéma, ou bien encore des arts plastiques au niveau national et international,
  • S’engager sur le territoire, impulser une dynamique de collaboration et fédérer les acteurs de leur espace d’influence,
  • Soutenir et accompagner la création, mêler exigence artistique, maillage territorial et circulation des œuvres,
  • Solliciter la jeunesse et les familles, se donner le temps pour imaginer, être à l’écoute, rencontrer, aller chercher afin de transmettre le goût pour l’art,
  • Impliquer la population, inviter, donner en partage et contribuer à la rencontre entre la population et les artistes.

L’Effet scènes 2019 aura (dé)montré notre capacité à être fer de lance dans ces domaines.

Nous affirmons notre singularité, notre adaptabilité, notre disponibilité sans réserve aux énergies créatrices et aux débats nécessaires à la vitalité démocratique.

Afin de poursuivre le développement de notre action sur l’ensemble du territoire, nous attendons le soutien d’une politique culturelle moderne concertée.