Saison 19/20

Solidaires du monde de la culture…

La saison 2019-2020, qui avait amené un public nombreux et diversifié à fréquenter l’Estive, s’est brutalement arrêtée au mois de mars, victime de la crise de la covid-19 qui a fortement impactée le monde et les acteurs de la culture.

Ces acteurs du monde culturel, intermittents au premier rang, très inquiets pour le devenir de nombreuses structures et compagnies, comptent sur la solidarité de tous pour que ce mauvais cap ne signe pas l’arrêt de mort de trop de projets.

C’est pour cela que les spectateurs sont appelés à revenir, très nombreux, dans les salles de spectacles dès leur réouverture. Le temps est en effet à l’énergie collective pour aider ceux qui sont atteints en première ligne.

Posons-nous la question de la puissance du théâtre, des mots, du verbe, de la danse, de la comédie, qui tendent à développer un imaginaire qui aura une résonance forte pour envoyer des ondes positives dans la société. Venir en masse dans les salles de spectacle, ce serait un grand signe de solidarité.
Il va falloir que l’on se serre les coudes pour maintenir les outils de production que sont les compagnies et donc tous les savoir-faire des comédiens, des artistes, des techniciens, etc…

Le besoin de vie, de fête, d’imagination, de rêverie, devrait l’emporter sitôt le virus maîtrisé. C’est ce qu’espère le monde la culture.

C’est pour cela que l’on ne peut que se réjouir de la programmation proposée par notre directrice Carole Albanèse. Sa programmation alternera, tant à Foix que dans différents lieux du département, des spectacles de danse, de cirque, de théâtre, de marionnettes, mais aussi des concerts, des projections de cinéma, des cafés littéraires et des expositions.

Nous vous invitons donc à venir découvrir ces spectacles et à vous laisser porter par le rêve.Nous tenons à remercier très chaleureusement pour leur précieux soutien : la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Occitanie-Ministère de la Culture, la Ville de Foix, le Conseil Départemental de l’Ariège, le Conseil Régional d’Occitanie/Pyrénées-Méditerranée, les collectivités territoriales partenaires de la scène nationale, ainsi que tous les mécènes et partenaires qui, par leur engagement moral et financier, s’associent au projet de l’Estive pour favoriser l’accès à l’art et à la culture pour tous.

Au nom de l’Association pour le Développement et l’Action Culturels de Foix et de l’Ariège (A.D.A.C.F.A.), je vous souhaite à tous une excellente saison culturelle 2020-2021.

Jean-Claude Torrecillas
Président de l’A.D.A.C.F.A.

Rêver les yeux ouverts !

À tous ceux qui, en cette période de crise inédite, ont su faire passer l’intérêt général avant les intérêts privés, et qui nous inspirent par leur humanité, leur générosité, leur créativité, nous souhaitons adresser un immense MERCI ! Grâce à ces élans de solidarité observés un peu partout, et aux dons des spectateurs qui, en Ariège, ont soutenu l’action de l’Estive en faveur des compagnies durant l’été, nous pouvons continuer à rêver un « après » plus juste et équilibré, en gardant les yeux et le cœur bien ouverts.

Cette crise a révélé nos peurs, mais aussi nos ressources insoupçonnées. Nous avons appris, jour après jour, à lâcher toute certitude, à accepter que tout était possible, le pire comme le meilleur, et que notre faculté de choix était primordiale pour continuer à construire et à imaginer, notre présent et notre futur.

Notre rôle, à l’Estive, est d’inviter des artistes qui, par leur talent et leur humanité, nous convient sur ce chemin de liberté où, ensemble, nous ouvrons de nouveaux possibles. Par leur libre pensée, leur obstination, leur goût du risque, de la poésie et de la radicalité, ces artistes nous rappellent qu’il n’existe pas une seule voie, mais qu’il y en a de multiples, chacun ayant la sienne à tracer. Ils nous renvoient à nos désirs, à nos craintes, à nos espoirs. Leurs histoires éclairent la nôtre.

Telle est la fonction fondamentale des arts, et singulièrement de la création qui a lieu aujourd’hui, dans le monde que nous habitons : mettre les sens et la pensée en mouvement, faire (re)naître l’espoir, forger des repères identitaires, créer et resserrer des liens entre les gens, encourager les talents, libérer la parole, émanciper les esprits, révéler la beauté et la complexité de la vie… La liste peut s’allonger selon la sensibilité de chacun.

Quelle que soit notre culture, nous avons tous en nous des musiques, des poèmes, des spectacles ou des films qui nous habitent, des artistes qui ont marqué notre histoire, déclenché des prises de conscience ou immortalisé des événements importants. Les arts et la culture sont essentiels à notre vie intime, autant qu’ils jouent un rôle clé dans les relations et la cohésion sociales. Cela semble si évident qu’on n’y pense pas souvent et pourtant, à l’avenir, cela pourrait changer. Un premier bilan de la crise rappelle en effet que le secteur culturel est un des plus durement touchés. Depuis plusieurs mois, d’innombrables artistes, techniciens, écrivains, cinéastes, ne peuvent plus exercer leur activité. Il est donc primordial de les soutenir et de les encourager. Malgré les restrictions et les incertitudes qui pèsent encore sur les mois à venir, nous tiendrons donc nos engagements envers eux. Si nous devons adapter la programmation, repenser des formes ou les reporter dans le temps, nous le ferons en concertation avec eux.

Afin d’accueillir le plus grand nombre de spectateurs dès la rentrée, nous avons prévu plusieurs manifestations gratuites, ou à petits tarifs. Ainsi le chorégraphe David Rolland, avec ¡Manif Feliz!, vous fera (re)découvrir l’Estive comme vous ne l’avez jamais vue, le groupe JUR vous offrira un concert inédit dans le Couserans, le collectif 49701 vous plongera au cœur de la série théâtrale des Trois Mousquetaires, le long d’un parcours allant de Mirepoix à Couiza en passant par Foix… Riche et dense, cette saison comptera 45 spectacles – dont 7 reportés de la saison dernière – et plus de 110 rendez-vous, tous genres confondus (spectacle vivant, cafés littéraires, conférences, ateliers).

Le cinéma continuera à briller sur les écrans du circuit Ariège Images et à l’Estive, pour une saison riche en découvertes et en temps forts.

Attachée à ses missions de service public, l’équipe de l’Estive facilitera autant que possible l’accès à sa programmation et aux actions culturelles qui l’accompagnent. Compte tenu des règles de sécurité en vigueur, nous devrons toutefois commencer par limiter la vente des billets à 50% des places disponibles pour parer à toute nouvelle limite de fréquentation, mais nous prendrons toutes les réservations. Aussi comptons-nous sur votre compréhension, votre fidélité et votre coopération pour vous adapter, avec nous, au contexte.

Ensemble, engageons-nous dans cette saison exceptionnelle à plus d’un titre, et partageons-la avec appétit, curiosité et solidarité !

Carole Albanèse
Directrice