Musiques du monde (France - Congo)

ÄKÄ

Free voices of forest

Leïla Martial, le groupe NDIMA, Eric Perez & Rémi Leclerc

Une rencontre inédite entre l’univers musical des Aka, largement connu sous le nom de « chants pygmées » et celui d’artistes à l’imaginaire florissant, rompus à l’improvisation. L’incroyable vocaliste Leïla Martial et le body-percussionniste Rémi Leclerc.

ÄKÄ – Free voices of forest est un répertoire unique mêlant les polyphonies de la forêt équatoriale, les percussions corporelles, le langage imaginaire et la transe. Dans cet ensemble, composé de deux percussionnistes aka et six voix dont trois chanteuses Aka, une vocaliste européenne, un body-percussionniste/chanteur et un bassiste vocal, la dimension organique prédomine avec cette musique aux accents multidirectionnels.

Les arrangements font cohabiter les yodels traditionnels pygmées avec des harmonisations tonales, les contrepoints augurent les envolées lyriques, les textures et effets de bouche s’enchevêtrent étrangement, les percussions corporelles invitent à la danse tandis que les lignes de basse vocale nous embarquent vers une transe inédite. Les improvisations libres finissent d’éclater un cadre sans cesse réinventé ensemble.

Ici, la voix est au centre de l’exploration et devient l’instrument de tous les possibles. C’est un voyage sans paroles, au cœur de la nature humaine, dans sa dimension de partage. On assiste à un joyeux mélange de sons, de vibrations, d’expressions vocales. Il y a, dans la rencontre de ces deux mondes, comme l’avènement d’une nouvelle communauté de sons, un « nouveau peuple de sons ».

Pratiquez l'Estive !

Atelier chant « Circles Song » avec Leïla Martial et Rémi Leclerc le jeudi 24 mars de 18h à 20h à l’Estive.

Inscriptions auprès de Doris Teixeira : 05 61 05 05 50 – rp@lestive.com

Avec le groupe NDIMA (Peuple Aka de la République du Congo) | Voix Angélique Manongo, Emile Koule, Espérance Moundanga | Voix, percussions Gaston Motambo, Michel Kossi | Voix, composition Leïla Martial | Voix, body-percussions, clavier, composition Rémi Leclerc | Voix, percussions, compositions Eric Perez | Direction artistique du groupe NDIMA Sorel Eta

ÄKÄ est une création co-produite par Colore, Les Scènes du Jura, scène nationale, Africolor, Musiques au Comptoir (Fontenay-sous-Bois), Centre de Création Musicale Césaré à Reims, Jazzdor, Musiques d’Ici et d’Ailleurs (Châlons-en-Champagne), Humanophones, Plateau Libre, Détours de Babel. Avec le soutien de la Région Ile-de-France, et du Ministère de la Culture.

CALENDRIER

Vendredi 25 mars 2022
20h30
à l'Estive
Durée : 1h15
Tarif Jaune

Co-voiturage

Site internet

2021-07-21T10:08:22+02:00
Toggle Sliding Bar Area
Appel à rassemblement citoyen

L’Estive, scène nationale de Foix et de l’Ariège, se mobilise depuis le début de la crise sanitaire, pour la réouverture des lieux d’art et de culture et la solidarité interprofessionnelle.
Dans une logique de service public, et en conformité avec les directives du ministère de la Culture, l’Estive a poursuivi ses missions, maintenu ses engagements envers les équipes artistiques et préservé autant que possible l’emploi, permanent et intermittent, lié à ses activités.
Après un an de crise, dans un contexte social de plus en plus tendu, alors que l’incompréhension d’un nombre croissant de citoyens se mue en colère et en désespoir, le secteur des arts et de la culture se mobilise, au plan national, et engage des actions, avec les publics, pour demander un calendrier de réouverture des lieux culturels et la défense des droits sociaux de tous les travailleurs intermittents, étudiants et précaires.
L’Estive s’associe au mouvement national « Le printemps est inexorable » - référence à une citation de Pablo Neruda reprise récemment par la ministre de la Culture - et à la mobilisation lancée par les syndicats du secteur culturel (Syndeac, SNSP, SMA, Prodiss, la Fédération des Arts de la Rue…).

Dans le cadre de l’association des scènes nationales d’une part et du Syndeac, syndicat auquel elle adhère d’autre part, l’Estive s‘est déjà associée à un certain nombre d’actions communes :
- La lettre envoyée au gouvernement pour la réouverture des lieux culturels le 21 novembre 2020, renvoyée fin février 2021 : « Trois mois après, nous sommes toujours prêts ! »
- Le soutien au référé-liberté pour la réouverture des lieux culturels, porté par le Syndeac et d’autres syndicats fin 2020.
- La déclaration pour la réouverture de tous les lieux culturels recevant du public du 17 février 2021, signée par le Syndeac et d’autres syndicats et cosignée par de nombreux élus, dont Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.
Conscients et responsables face à la crise qui nous frappe tous, nous affirmons la nécessité d’agir et d’apporter des perspectives claires pour l’avenir de notre secteur : pour les artistes, pour les technicien.ne.s intermittent.e.s et les compagnies indépendantes dont la pratique et les droits sont menacés, pour la jeunesse et les étudiant.e.s précarisé.e.s, pour le respect des droits culturels, pour un service public de l’art et de la culture que l’État doit préserver sur la durée, comme tous les autres services publics.

SPECTATEUR·TRICE·S, ARTISTES, PROFESSIONNEL·LE·S DE LA CULTURE, ÉLU·E·S LOCAUX·ALES, CITOYEN·ENNE·S
RASSEMBLONS-NOUS POUR AFFIRMER LA PLACE NECESSAIRE DES ARTS ET DE LA CULTURE DANS NOTRE SOCIETE.
Chacun est invité à venir avec une fleur en signe de soutien au printemps de la culture.

Ce rassemblement devra se tenir dans le strict respect des protocoles sanitaires en vigueur : distanciations, port du masque obligatoire et gel hydroalcoolique.

Solidairement votre,
L'équipe de l'Estive
close-link
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des informations ciblées et réaliser des statistiques de visites. Paramètres Ok

Données de géolocalisation

Des informations de géolocalisation précises et des informations sur les caractéristiques de l’appareil peuvent être utilisées. (30 jours de validité)