Cinéma

Cinémas d’Amérique Latine 2020

Cinélatino, c’est le festival de cinéma qui vous ouvre les portes de l’Amérique latine !
L’événement incontournable qui vous fait découvrir les meilleurs films de l’année, les jeunes talents, l’univers de réalisateurs confirmés et revisite l’histoire du cinéma latino-américain sous différents angles thématiques. Nous avons été dans l’obligation de reporter l’édition 2020 initialement prévue au mois de mars. Le Cinélatino aura lieu cette année au mois de juin.

Du mardi 24 au samedi 27 juin.

En partenariat avec l’ARCAL

NUESTRAS MADRES

LA LLORONA

CANCION SIN NOMBRE

HUMANO

Le programme :

  • NUESTRAS MADRES
    De Cezar Diaz – Guatemala – 2020 – VOSTF – Drame – 1h37
    Ernesto, jeune anthropologue à la fondation médico-légale, travaille à l’identification des disparus de la guerre civile et crois pouvoir retrouver trace de son père.
    À l’Estive, mardi 23 juin à 20h30.
  • HUMANO
    D’Alan Stivelman – Argentine – 2013 – VOSTF – Documentaire – 1h23
    Le voyage initiatique d’un jeune homme argentin à travers les Andes. Originaire de Buenos Aires, il s’aventure sur la route des sagesse ancestrales avec l’envie de découvrir l’origine de l’Homme. Chez les Q’eros il rencontre un chaman qui lui expliquera qu’avant de trouver la raison de son existence, il devra apprendre à être Humain.
    À l’Estive, mercredi 24 juin à 20h30.
  • CANCION SIN NOMBRE
    De Mélina Leon – Pérou – 2020 – VOSTF – Drame – 1h37
    Pérou, 1980. Après son accouchement, on refuse de dire à Georgina où est son bébé. La séance sera suivie par une rencontre avec la réalisatrice.
    À l’Estive, jeudi 25 juin à 20h30.
  • LA LLORONA
    De Jayro Bustamante – Guatemala – 2020 – VOSTF – Drame – 1h37
    Responsable du massacre des indiens Mayas mais acquitté, le général est hanté par une Llorona…
    À l’Estive, vendredi 26 juin à 20h30.
  • MONOS
    De Alejandro Landes – Colombie – 2020 – VOSTF – Drame – 1h42
    Dans ce qui ressemble à un camp de vacances isolé au sommet des montagnes colombiennes, des adolescents, tous armés, sont en réalité chargés de veiller à ce qu’une otage américaine, reste en vie.
    À l’Estive, samedi 27 juin à 20h30.

Télécharger le Flyer du cinéma latino 2020.

2020-06-08T09:30:24+02:00
Toggle Sliding Bar Area
Appel à rassemblement citoyen

L’Estive, scène nationale de Foix et de l’Ariège, se mobilise depuis le début de la crise sanitaire, pour la réouverture des lieux d’art et de culture et la solidarité interprofessionnelle.
Dans une logique de service public, et en conformité avec les directives du ministère de la Culture, l’Estive a poursuivi ses missions, maintenu ses engagements envers les équipes artistiques et préservé autant que possible l’emploi, permanent et intermittent, lié à ses activités.
Après un an de crise, dans un contexte social de plus en plus tendu, alors que l’incompréhension d’un nombre croissant de citoyens se mue en colère et en désespoir, le secteur des arts et de la culture se mobilise, au plan national, et engage des actions, avec les publics, pour demander un calendrier de réouverture des lieux culturels et la défense des droits sociaux de tous les travailleurs intermittents, étudiants et précaires.
L’Estive s’associe au mouvement national « Le printemps est inexorable » - référence à une citation de Pablo Neruda reprise récemment par la ministre de la Culture - et à la mobilisation lancée par les syndicats du secteur culturel (Syndeac, SNSP, SMA, Prodiss, la Fédération des Arts de la Rue…).

Dans le cadre de l’association des scènes nationales d’une part et du Syndeac, syndicat auquel elle adhère d’autre part, l’Estive s‘est déjà associée à un certain nombre d’actions communes :
- La lettre envoyée au gouvernement pour la réouverture des lieux culturels le 21 novembre 2020, renvoyée fin février 2021 : « Trois mois après, nous sommes toujours prêts ! »
- Le soutien au référé-liberté pour la réouverture des lieux culturels, porté par le Syndeac et d’autres syndicats fin 2020.
- La déclaration pour la réouverture de tous les lieux culturels recevant du public du 17 février 2021, signée par le Syndeac et d’autres syndicats et cosignée par de nombreux élus, dont Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.
Conscients et responsables face à la crise qui nous frappe tous, nous affirmons la nécessité d’agir et d’apporter des perspectives claires pour l’avenir de notre secteur : pour les artistes, pour les technicien.ne.s intermittent.e.s et les compagnies indépendantes dont la pratique et les droits sont menacés, pour la jeunesse et les étudiant.e.s précarisé.e.s, pour le respect des droits culturels, pour un service public de l’art et de la culture que l’État doit préserver sur la durée, comme tous les autres services publics.

SPECTATEUR·TRICE·S, ARTISTES, PROFESSIONNEL·LE·S DE LA CULTURE, ÉLU·E·S LOCAUX·ALES, CITOYEN·ENNE·S
RASSEMBLONS-NOUS POUR AFFIRMER LA PLACE NECESSAIRE DES ARTS ET DE LA CULTURE DANS NOTRE SOCIETE.
Chacun est invité à venir avec une fleur en signe de soutien au printemps de la culture.

Ce rassemblement devra se tenir dans le strict respect des protocoles sanitaires en vigueur : distanciations, port du masque obligatoire et gel hydroalcoolique.

Solidairement votre,
L'équipe de l'Estive
close-link
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des informations ciblées et réaliser des statistiques de visites. Paramètres Ok

Données de géolocalisation

Des informations de géolocalisation précises et des informations sur les caractéristiques de l’appareil peuvent être utilisées. (30 jours de validité)