Par les temps qui courent – Cie Carabosse & LO’JO | L'Estive

Installations vivantes enflammées, visuelles et sonores – Musique actuelle

Vous êtes ici :
  • Par les temps qui courent – Cie Carabosse & LO’JO
  • Par les temps qui courent – Cie Carabosse & LO’JO
  • Par les temps qui courent – Cie Carabosse & LO’JO
  • Par les temps qui courent – Cie Carabosse & LO’JO

Par les temps qui courent – Cie Carabosse & LO’JO

Cie Carabosse / LO’JO

 

Clôture de la saison des Pierres de Gué #2

Déroulé de la soirée :

17h : Balade musicale jusqu’au château de Puivert par le chemin de la métairie d’en Bor (5€)
Astrid Cathala est comédienne, chanteuse, metteuse en scène et éditrice. Elle dirige également l’association l’Œil du souffleur basée à Massat. Sanga Stuber est musicienne et psychomotricienne.
Toutes deux, elles vous invitent à cheminer sur le chemin de la métairie d’en bor au château de Puivert… Notes de musiques et vocalises accompagneront la découverte ou la redécouverte de ce site magique, chargé d’histoires. Il s’agira de prendre le temps de marcher, de contempler, de rêver, le temps d’une promenade accompagnée et d’une visite singulière du château.
19h : Temps de détente autour du lac de Puivert (restauration et buvette sur place).
21h : Allumage et déambulation : “Par les temps qui courent” le spectacle en forme de carnet de voyages de la compagnie Carabosse
Suivi du Concert de LO’JO

Buvette et restauration sur place dès 19h

Transports en commun :
Bus gratuits au départ de Foix et Lavelanet (plus d’informations sur accueil@lestive.com – 05.61.05.05.55)
Avec la communauté de communes

Points de vente :
L’Estive – 20 avenue du général de Gaulle 09000 Foix – 05.61.05.05.55
Arts vivants 11 – 30-32 avenue Franklin Roosvelt 11000 Carcassonne – 04 68 11 74 35
Lavelanet Culture – Le Casino, 2 rue René Cassin 09300 Lavelanet
Office de Tourisme de Foix –  29 Rue T. Delcassé 09000 Foix – 05 61 65 12 12
Office de Tourisme du Limouxin – 7 av du Pont de France 11300 Limoux
Sur internet via nos partenaires FNAC et Ticketnet

::::

Installations vivantes
Par les temps qui courent – Carnet de voyages
Cie Carabosse

« Par les temps qui courent… » est un spectacle en forme de carnet de voyages.
Un carnet vivant, collectif et métissé, fruit de nos différents regards et de nos multiples modes d’expression. A offrir à tous, dans les rues d’ici et d’ailleurs.
Les « pages » de ce carnet sont créées avec un peintre du monde, des dompteurs d’images, un poète qui caresse les touches noires et blanches, un contrebassiste de haute taille, des sculpteurs de feu, des orfèvres de sons, des acrobates de ferraille précieuse, et… cette petite flamme… vacillante… fragile… qui donne à voir les ombres du monde.
Spectacle déambulatoire graphique, musical, acoustique et visuel à venir vivre pour voyager…

 

Cie Carabosse . Par les temps qui courent… carnet de voyages ©Vincent Muteau 2018 from cie-carabosse on Vimeo.

 

Artisans-voyageurs

Depuis pas mal de temps déjà, nous naviguons. Nos mouillages sont ces places publiques que nous transformons lors de nos escales. A chaque fois, c’est l’occasion de montrer notre cargaison de poésie et de rêve. Et d’offrir, à tous, des instants rares et partager des regards précieux. Nous sommes des artisans-voyageurs, attirés par l’ailleurs et curieux des autres. Des navigateurs de l’asphalte et du chemin poussiéreux.

 

Carnet de voyages

Chaque « page » de ce carnet de voyages a sa propre vie, son propre tempo, et fonctionne dans un ensemble intégré dans un rythme général.
Les performances des artistes et comédiens donnent vie à certaines pages, d’autres fonctionnent sans intervention directe. Certaines « pages » sont habitées, sédentaires ou nomades.
D’autres fonctionnent de manière autonomes. L’univers global agit comme la « reliure » de ce carnet.
L’esthétique et la narration poétique évoluent au fil de chaque représentation…

 


 

Concert
[FONETIQ FLOWERS]
LO’JO 

On écoute parfois d’une oreille distraite un ami de toujours, croyant deviner à l’avance ses paroles à venir. On achète parfois sans le lire le dernier livre d’un auteur installé qui avait pourtant durablement secoué notre adolescence. On oublie que les gens évoluent, progressent, changent, se rebiffent, vivent. On oublie que l’existence n’est souvent qu’une succession de renaissances. Ce [FONETIQ FLOWERS] nous rafraîchit soudainement la mémoire, car le groupe LO’JO y donne l’impression d’éclore à nouveau.

Avec leur précédent disque Cinéma El Mundo, le groupe avait donné l’impression de boucler un cycle en sortant un disque très LO’JO canal historique, comme eux seuls savaient le faire. [FONETIQ FLOWERS] est donc le premier jour du reste de leur vie. Avec tous ses possibles. Tous ses pourquoi pas. Avec ce nouvel album, dansons donc sur une valse brinquebalante rythmée par un chœur d’enfants (Chabalaï), retrouvons nos amours de jeunesse avec Fonetiq, retenons notre souffle sur le magistral J’Allais, hurlons à pleins poumons I will give you a wish avec les sœurs Nid El Mourid (Tu Neiges), explorons les tréfonds de nos âmes, éteignons la lumière sur le bouleversant instrumental final, Figurine, que n’aurait sans doute pas renié Fred Frith ou Brian Eno. A l’image de Tom Waits ou de Nick Cave, LO’JO refuse la course contre le temps qui passe et décide d’emprunter des chemins de traverse, qui lui permettent apparemment de passer d’une vie à l’autre, sans jamais flétrir.

 

 

LO’JO [Fonetiq Flowers] – Dans la presse

” De la douceur et du rêve avant toute chose. Ce monde en manque terriblement, mais à cœur vaillant rien d’impossible. Lo’Jo sculpte et dessine le doux, la tendresse et la sensualité. Denis Péan (chant, claviers) et ses complices, Richard Bourreau (violons, imzad – vièle touareg), Nadia et Yamina Nid El Mourid (voix, percussions, kora…), Baptiste Brondy (batterie, percussions), tissent une poésie onirique et apaisante. Ils inventent des émotions sonores, font fleurir des brassées d’images. Avec la complicité de nombreux amis (Albin de la Simone, Erik Truffaz, Sarah Murcia, Max Usata, Alex Cochennec…), au fil de treize plages enregistrées dans leur studio mobile au gré de leurs pérégrinations (Bénin, Géorgie, Corée, Mali, Chine, La Rochelle et chez eux, à la Fontaine du mont), puis mises en ordre par Jean Lamoot, à Paris.
On y croise des ” violons endimanchés de valses dévêtues ” (Fonetiq), Belleville, Pigalle et un Café des immortels, de ” gracieuses nostalgies à chevelure de femmes ” (Chabalaï), une ‘ ” petite slameuse frêle belle comme Fréhel “. Un album enchanteur, se terminant sur un instrumental rêveur (Figurine) qui n’est pas sans rappeler un passage de Rock Bottom, l’album de Robert Wyatt. Peut-être un clin d’œil au musicien que Denis Péan admire, et qu’il avait invité sur l’album précédent de Lo’Jo, “Cinema el Mundo”. ”
LE MONDE |  |Par Patrick Labesse

 

 

 



Acheter vos places via le site de nos partenaires

fnac tickenet

PAR LES TEMPS QUI COURENT – COMPAGNIE CARABOSSE

Production : Cie Carabosse
avec : CO-PRODUCTEURS : Ateliers Frappaz CNAREP Villeurbanne / Tcrm Blida, grâce au soutien financier de la Ville de Metz, dans le cadre des résidences artistiques / Atelier 231 CNAREP Sotteville-Lès-Rouen / Le Boulon CNAREP Vieux-Condé / Pronomade(s) en Haute-Garonne CNAREP Encausse-les-Thermes / Le Moulin Fondu CNAREP Garges-lès-Gonesse / Sur le Pont CNAREP à La Rochelle en Nouvelle-Aquitaine
Avec l’OARA, Office Artistique Région Nouvelle-Aquitaine / Le Parapluie CNAREP Aurillac / La Paperie CNAREP Angers / In Situ Act – Aides à la création : Ministère de la Culture – DGCA / Ministère de la Culture – DRAC Nouvelle-Aquitaine / OARA, Office Artistique Région Nouvelle-Aquitaine – Merci à la ville de Champdeniers-St-Denis – La Cie Carabosse est soutenue par le Ministère de la Culture – DRAC Nouvelle-Aquitaine, la Région Nouvelle-Aquitaine, le Conseil Départemental des Deux Sèvres.

Crédits photo : © Kalimba (image à droite sur les bandeaux) ; © Christophe Prenveille (image à gauche sur les bandeaux)

 

:::

 

LO’JO

Maison de disques [PIAS] World Village
Crédit photo : © Fabien Tijou

::

 

Photographies de Puivert : D.R.

Date

samedi 08 juin 2019

à 17h00 à Puivert
Tarif :
Plein : 20€
Réduit : 15€
Adhérents : 13€
-13 ans : Gratuit

Distribution

PAR LES TEMPS QUI COURENT – COMPAGNIE CARABOSSE

La CIE CARABOSSE est co-dirigée par Nadine Guinefoleau, Christophe Prenveille, Jean-Marie Proust
Directeur artistique Christophe Prenveille
Sur la route Armelle Chenu, Jérôme Fohrer, Fabrice Gilbert, Nadine Guinefoleau, Sylvie Monier, IzOReL, Patrick Singh et Mounira Taïrou
Avec les mots choisis de Denis Péan
Le regard en mouvement de Raphaël Dupin
La création lumière de Philippe Terrasson
Concepteurs et constructeurs Armelle Chenu, Bruno Gastao, Fabrice Gilbert, Sébastien Giraud Vidault, Anthony Pelletier, Marcelo Valente, Mathieu Laville, Yuka Jimenez, Véronique Rotureau, Fred Rotureau, Soline Rouland, Emmanuelle Guilbert et Patrick Laurino
Administration, production, communication Stéphanie Auger, Lise Burgermeister, Hugues Chevalier, Patricia Klein, Sylvie Monier, Michaël Jacquier


LO’JO

Voix, piano, samplers Denis Péan
Violon, alto, imzad, kora Richard Bourreau
Voix, percussions Nadia Nid El Mourid
Voix, kamel n’goni, saxophone soprano, percussion Yamina Nid El Mourid
Batterie Baptiste Brondy

 

Dossier(s)

pdf icone   Dossier de présentation et revue de presse de LO'JO
pdf icone   Dossier de présentation de Par les temps qui courent

Partenaires

Dans le cadre de la saison 2018-2019 des Pierres de Gué  – Scènes d’Aude et d’Ariège (Arts Vivants 11, l’ATP de l’Aude, la Claranda, MiMa, l’Estive)
Avec la communauté des communes des Pyrénées Audoises et la commune de Puivert.
Avec le soutien de Pronomade(s).
Remerciements à Mr Arnaud Mignard

 

Avec le soutien de l’OARA