Théâtre radiophonique

Zaï Zaï Zaï Zaï – SUSPENDU

d’après la bande dessinée de Fabcaro

Théâtre de l’argument

Spectacle suspendu

Suite aux dernières annonces gouvernementales du jeudi 10 décembre 2020, ce spectacle est suspendu.
Merci de contacter l’accueil -billetterie au 05 61 05 05 55 / accueil@lestive.com pour les demandes de remboursements, reports et dons.
Merci pour votre patience, votre confiance et votre soutien !

Ne pourrait-on pas accorder le bénéfice du doute à quelqu’un qui assure dire vrai ? Zaï Zaï Zaï Zaï relate les aventures de Fabrice, un homme en fuite devenu « ennemi public numéro un ». Cette fiction radiophonique très enlevée esquisse un pas de côté de la célèbre bande dessinée de Fabcaro pour en révéler toute la cocasserie et l’absurde.

L’histoire est surprenante : alors qu’il s’apprête à payer son panier à la caisse du supermarché, Fabrice ne retrouve plus sa carte de fidélité. Lorsque la caissière, affolée, appelle l’agent de sécurité du magasin, Fabrice prend la fuite, devenant dès lors l’homme le plus recherché du pays.

Sept comédiens et un musicien sont alignés derrière des tables sur lesquelles sont posés des micros et divers accessoires. Ils transforment la scène en studio de radio. Épaulés d’une armée d’objets en tout genre, les artistes s’efforcent de reproduire à la perfection les sons qui rythment la fuite de Fabrice.

Paul Moulin et ses complices s’approprient la bande dessinée de Fabcaro. Ils décident de traduire les dessins minimalistes de l’œuvre en une mise en scène laissant, elle aussi, libre cours à l’interprétation. Entre burlesque et satire sociale, cette farce en forme de « road trip » n’épargne personne. Elle tire tous azimuts sur les forces de l’ordre, les adolescents, les artistes bien-pensants, les théoriciens du complot, les journalistes, les hommes politiques… Un exercice savoureux d’humour noir.

Zaï Zaï Zaï Zaï est édité aux Éditions 6 Pieds sous terre
Mise en scène Paul Moulin | Adaptation Maïa Sandoz | Création sonore Christophe Danvin | Avec, en alternance Élisa Bourreau, Ariane Begoin, Serge Biavan, Maxime Coggio, Christophe Danvin, Aymeric Demarigny, Cyrille Labbé, Paul Moulin, Emmanuel Noblet, Maïa Sandoz et Aurélie Verillon | Avec la voix de Serge Biavan | Collaboration artistique Maïa Sandoz | Création lumière Emmanuel Noblet | Scénographie et costumes Paul Moulin | Mise en espace sonore Jean-François Domingues | Régie son Jean-François Domingues et Samuel Mazzotti

 

 

Production Théâtre de L’Argument. Coproduction Théâtre de Rungis, Fontenay en Scènes – Fontenay-sous-bois. Avec le soutien de la Direction régionale des Affaires culturelles
d’Île-de-France – Ministère de la culture. Avec le soutien de la SPEDIDAM, de la Ville de Paris et d’ARCADI Île-de-France.

CALENDRIER

Jeudi 17 décembre 2020
19h00
à l'Estive
Durée : 50'
Tarif Jaune

Suspendu

Co-voiturage

Dossiers


2020-12-11T09:23:37+02:00
Toggle Sliding Bar Area
Appel à rassemblement citoyen

L’Estive, scène nationale de Foix et de l’Ariège, se mobilise depuis le début de la crise sanitaire, pour la réouverture des lieux d’art et de culture et la solidarité interprofessionnelle.
Dans une logique de service public, et en conformité avec les directives du ministère de la Culture, l’Estive a poursuivi ses missions, maintenu ses engagements envers les équipes artistiques et préservé autant que possible l’emploi, permanent et intermittent, lié à ses activités.
Après un an de crise, dans un contexte social de plus en plus tendu, alors que l’incompréhension d’un nombre croissant de citoyens se mue en colère et en désespoir, le secteur des arts et de la culture se mobilise, au plan national, et engage des actions, avec les publics, pour demander un calendrier de réouverture des lieux culturels et la défense des droits sociaux de tous les travailleurs intermittents, étudiants et précaires.
L’Estive s’associe au mouvement national « Le printemps est inexorable » - référence à une citation de Pablo Neruda reprise récemment par la ministre de la Culture - et à la mobilisation lancée par les syndicats du secteur culturel (Syndeac, SNSP, SMA, Prodiss, la Fédération des Arts de la Rue…).

Dans le cadre de l’association des scènes nationales d’une part et du Syndeac, syndicat auquel elle adhère d’autre part, l’Estive s‘est déjà associée à un certain nombre d’actions communes :
- La lettre envoyée au gouvernement pour la réouverture des lieux culturels le 21 novembre 2020, renvoyée fin février 2021 : « Trois mois après, nous sommes toujours prêts ! »
- Le soutien au référé-liberté pour la réouverture des lieux culturels, porté par le Syndeac et d’autres syndicats fin 2020.
- La déclaration pour la réouverture de tous les lieux culturels recevant du public du 17 février 2021, signée par le Syndeac et d’autres syndicats et cosignée par de nombreux élus, dont Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.
Conscients et responsables face à la crise qui nous frappe tous, nous affirmons la nécessité d’agir et d’apporter des perspectives claires pour l’avenir de notre secteur : pour les artistes, pour les technicien.ne.s intermittent.e.s et les compagnies indépendantes dont la pratique et les droits sont menacés, pour la jeunesse et les étudiant.e.s précarisé.e.s, pour le respect des droits culturels, pour un service public de l’art et de la culture que l’État doit préserver sur la durée, comme tous les autres services publics.

SPECTATEUR·TRICE·S, ARTISTES, PROFESSIONNEL·LE·S DE LA CULTURE, ÉLU·E·S LOCAUX·ALES, CITOYEN·ENNE·S
RASSEMBLONS-NOUS POUR AFFIRMER LA PLACE NECESSAIRE DES ARTS ET DE LA CULTURE DANS NOTRE SOCIETE.
Chacun est invité à venir avec une fleur en signe de soutien au printemps de la culture.

Ce rassemblement devra se tenir dans le strict respect des protocoles sanitaires en vigueur : distanciations, port du masque obligatoire et gel hydroalcoolique.

Solidairement votre,
L'équipe de l'Estive
close-link
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des informations ciblées et réaliser des statistiques de visites. Paramètres Ok

Données de géolocalisation

Des informations de géolocalisation précises et des informations sur les caractéristiques de l’appareil peuvent être utilisées. (30 jours de validité)