Théâtre, film d'animation, musique

Vilain !

Théâtre à cru - Alexis Armengol

Une jeune orpheline, baroudeuse de son identité, va se métamorphoser. Comment grandir en guérissant ses blessures ? Vilain ! évoque le passage de l’enfance à l’adolescence en puisant dans le conte d’Andersen Le vilain petit canard.

Zoé est comme prise dans le reflet d’un étrange miroir, elle se retrouve déformée et abandonnée. Alors qu’elle traverse cette tempête qu’est l’adolescence, les questionnements pleuvent, parfois sombres mais souvent joyeux, drôles et impromptus. Elle tente de trouver refuge, et rencontre un ami qu’elle adopte pour quelques goûters de rire.

Forte et déterminée, toujours prête à rebondir, Zoé écrit son histoire et s’offre un renouveau. Elle traverse, chante et dessine ses souvenirs, les trous, les ronces, les obstacles, comme autant d’étapes constituantes de sa merveilleuse identité.

Vilain ! illustre la découverte et l’acceptation de soi, par les mots, la musique, la peinture, mais aussi les images animées. Avec une écriture guidée par un fil clownesque, une logique de l’instant, Alexis Armengol dessine comme une passerelle entre le plateau et les spectateurs. Il parle au vilain en chacun à travers ce spectacle intergénérationnel, multidisciplinaire, qui met la modernité au service de la poésie, avec beaucoup d’humilité.

Écriture, conception, mise en scène Alexis Armengol | Assistanat à la mise en scène Cindy Dalle | Interprétation Nelly Pulicani, Romain Tiriakian, Shih Han Shaw | Compositions musicales et chants Romain Tiriakian, Camille Trophème | Dessins et film d’animation Felix Blondel, Shih Han Shaw | Création et régie son Quentin Dumay | Régie son Rémi Billardon et Matthieu Villoteau | Création et régie lumière Michèle Milivojevic | Costumes Marion Montel | Scénographie Heidi Folliet | Regard scénographique Caroline Guiela Nguyen | Conseil dramaturgique Julien Fisera | Régie générale et régie lumière Alexandre Hulak | Régie plateau Aurélien Trillot et Stéphane Foucher | Diffusion – les 2 Bureaux Jessica Régnier | Administration et production Marie Lucet

 

 

Théâtre à cru est conventionné par le Ministère de la culture et de la communication – DRAC Centre-Val de Loire, porté par la Région Centre-Val de Loire et soutenu par la Ville de Tours. Coproductions les Scènes du Jura – scène nationale Dole / Lons-le-Saunier (39) , Théâtre Olympia – Centre dramatique national de Tours (37), La Chartreuse – Centre national des écritures du spectacle, Villeneuve-lez-Avignon (30), MCB° Maison de la culture de Bourges – scène nationale (18), le Quai – Centre dramatique national d’Angers – Pays de Loire (49). Aide à la création Conseil départemental d’Indre-et-Loire. Aide à la résidence et soutien à la diffusion La Minoterie – pôle de création jeune public et d’éducation artistique, Dijon (21), CREA / Festival Momix – scène conventionnée Jeune Public d’Alsace (68). Avec le soutien du Jeune Théâtre national. Construction du décor Atelier de la MCB° Maison de la culture de Bourges – scène nationale (18). Accueil en résidence La Chartreuse – Centre national des écritures du spectacle, Villeneuve-lez-Avignon (30), Le Quai – Centre dramatique national d’Angers – Pays de Loire (49), Les Scènes du Jura – scène nationale Dole / Lons-le-Saunier (39), le Volapük, Tours (37), l’Espace Malraux – Scène de Touraine, scène régionale de Joué-lès-Tours (37), le 37éme Parallèle, Tours (37).

CALENDRIER

Mardi 14 décembre 2021
20h30
à l'Estive
Durée : 1h10
Tarif Jaune

Réserver

DÈS 10 ANS

Co-voiturage

SEANCES SCOLAIRES

Mardi 14 décembre
14h15
à l'Estive
Durée : 1h10
Tarif Scolaire / Jaune

2021-07-22T11:47:57+02:00
Toggle Sliding Bar Area
Appel à rassemblement citoyen

L’Estive, scène nationale de Foix et de l’Ariège, se mobilise depuis le début de la crise sanitaire, pour la réouverture des lieux d’art et de culture et la solidarité interprofessionnelle.
Dans une logique de service public, et en conformité avec les directives du ministère de la Culture, l’Estive a poursuivi ses missions, maintenu ses engagements envers les équipes artistiques et préservé autant que possible l’emploi, permanent et intermittent, lié à ses activités.
Après un an de crise, dans un contexte social de plus en plus tendu, alors que l’incompréhension d’un nombre croissant de citoyens se mue en colère et en désespoir, le secteur des arts et de la culture se mobilise, au plan national, et engage des actions, avec les publics, pour demander un calendrier de réouverture des lieux culturels et la défense des droits sociaux de tous les travailleurs intermittents, étudiants et précaires.
L’Estive s’associe au mouvement national « Le printemps est inexorable » - référence à une citation de Pablo Neruda reprise récemment par la ministre de la Culture - et à la mobilisation lancée par les syndicats du secteur culturel (Syndeac, SNSP, SMA, Prodiss, la Fédération des Arts de la Rue…).

Dans le cadre de l’association des scènes nationales d’une part et du Syndeac, syndicat auquel elle adhère d’autre part, l’Estive s‘est déjà associée à un certain nombre d’actions communes :
- La lettre envoyée au gouvernement pour la réouverture des lieux culturels le 21 novembre 2020, renvoyée fin février 2021 : « Trois mois après, nous sommes toujours prêts ! »
- Le soutien au référé-liberté pour la réouverture des lieux culturels, porté par le Syndeac et d’autres syndicats fin 2020.
- La déclaration pour la réouverture de tous les lieux culturels recevant du public du 17 février 2021, signée par le Syndeac et d’autres syndicats et cosignée par de nombreux élus, dont Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.
Conscients et responsables face à la crise qui nous frappe tous, nous affirmons la nécessité d’agir et d’apporter des perspectives claires pour l’avenir de notre secteur : pour les artistes, pour les technicien.ne.s intermittent.e.s et les compagnies indépendantes dont la pratique et les droits sont menacés, pour la jeunesse et les étudiant.e.s précarisé.e.s, pour le respect des droits culturels, pour un service public de l’art et de la culture que l’État doit préserver sur la durée, comme tous les autres services publics.

SPECTATEUR·TRICE·S, ARTISTES, PROFESSIONNEL·LE·S DE LA CULTURE, ÉLU·E·S LOCAUX·ALES, CITOYEN·ENNE·S
RASSEMBLONS-NOUS POUR AFFIRMER LA PLACE NECESSAIRE DES ARTS ET DE LA CULTURE DANS NOTRE SOCIETE.
Chacun est invité à venir avec une fleur en signe de soutien au printemps de la culture.

Ce rassemblement devra se tenir dans le strict respect des protocoles sanitaires en vigueur : distanciations, port du masque obligatoire et gel hydroalcoolique.

Solidairement votre,
L'équipe de l'Estive
close-link
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des informations ciblées et réaliser des statistiques de visites. Paramètres Ok

Données de géolocalisation

Des informations de géolocalisation précises et des informations sur les caractéristiques de l’appareil peuvent être utilisées. (30 jours de validité)