Exposition photo

Passagers

Edward Perraud & Célia Charvet

Exposition du 13 septembre 2022 au 25 février 2023.

Entrée libre aux horaires d’ouverture de l’Estive et les soirs de spectacle.

Un appareil photo en guise de filet, Edward Perraud capture la magie de l’instant. De ses voyages, ses déplacements proches ou lointains, il ramène des clichés insolites qu’il expose aujourd’hui, mis en poésie par Célia Charvet. Une exposition inédite à découvrir librement à l’Estive.

En noir et blanc ou en couleur, paysages, végétaux, animaux et humains sont les passagers captés sur le vif par l’objectif d’Edward. Des regards, des attitudes, des mouvements, autant de petites merveilles croisées sur le chemin qui auraient pu passer inaperçues sans le point de vue de l’artiste. Mises bout à bout, elles esquissent un magnifique témoignage de la vie dans sa diversité et nous invitent à traquer, à notre tour, la poésie de l’instant présent. En lien direct avec le cœur, l’œil d’Edward saisit immédiatement la pulsion des êtres et des éléments : il compose des images rythmiques et harmoniques, à l’instar de sa musique. Les photographies sélectionnées établissent, entre elles et avec les textes écrits en résonance, des correspondances infinies qui nous emmènent à notre tour en voyage.

L’exposition nous invite à traverser les frontières. Les frontières physiques, puisqu’elle rassemble des sujets du monde entier, mais aussi les frontières disciplinaires : les images s’accompagnent en effet de musique chez Edward et de mots pour Célia. Rassemblées, leurs créations présentent un fragment d’humanité, dans sa fragilité, dans lequel même les visiteurs ne sont que passagers.

Compositeur et musicien reconnu sur la scène jazz internationale, Edward Perraud est aussi passionné de photographie. Depuis une dizaine d’années, elle occupe une place centrale dans sa vie quotidienne. Passagers est sa première grande exposition, et la première étape d’une collaboration avec Célia Charvet.

Célia Charvet est auteure et docteure en philosophie. Depuis 2011, elle enseigne l’écriture et l’art de l’exposition à l’École Supérieure d’Art de Lorraine, à Metz. Elle aime écrire au fil des rencontres, des situations, et expérimenter l’écriture sous toutes ses formes.

Musicien, percussionniste, compositeur et photographe, Edward Perraud revendique un parcours loin des chapelles où tout doit être possible. Avant tout, jouer la musique en se jouant de la musique, la renouveler, enrichir son acception même, lui faire traverser toutes les frontières esthétiques, tous les styles, lui inventer des contextes. Il entre au Conservatoire de Rennes en 1990, où il obtient un diplôme de fin d’études en classe de percussions. Après une maîtrise en musicologie, il intègre en 1996 le cursus doctoral de l’IRCAM où il obtient un DEA, et parallèlement entre au CNSM de Paris dans la classe de Michael Levinas où il reçoit en 1998 un 1er prix d’analyse musicale.

Les musiques classiques, contemporaines, jazz, indiennes, extra-européennes et l’improvisation libre marquent profondément son jeu de batteur. Depuis 25 ans, il joue avec de nombreux musiciens de la scène internationale tels que Michel Portal, Fred Frith, Louis Sclavis, Joëlle Léandre, Tony Malaby, Jean- Pierre Drouet, Thomas de Pourquery, Damo Suzuki. On compte à son actif une soixantaine de disques sur des labels du monde entier. En 2005, il crée son
propre label, Quark-records qui rassemble plus d’une vingtaine de références. Leader de plusieurs groupes (Synaesthetic Trip ainsi que deux trios de jazz), il est également cofondateur du groupe de musique improvisée Hubbub et du trio européen Das Kapital avec Daniel Erdmann et Hasse Poulsen, et forme depuis 2008 un duo avec la chanteuse Elise Caron.

Il a fait dialoguer sa musique avec la danse, le théâtre, les arts du cirque, le cinéma (en 2016 il joue notamment dans le film No Land’s song, de Ayat Najafi ). Depuis une dizaine d’années, la photographie, qu’il envisage comme un journal de vie, occupe une place importante et a fait l’objet de plusieurs expositions.
Actuellement en résidence à la Maison de la Culture d’Amiens, il est artiste officiel du label français de jazz Label Bleu.

Auteure, sa pratique de l’écriture est plurielle – art, philosophie, littérature.
Docteure en philosophie, elle a consacré sa thèse à la question de l’habiter dans la sculpture contemporaine. De 2000 à 2006, elle a été responsable des expositions et des éditions au 19, Centre régional d’art contemporain de Montbéliard, puis en a été la directrice adjointe pendant quatre ans, tout en menant une activité d’enseignement dans différentes universités, écoles d’art et d’architecture. Elle a été commissaire de nombreuses expositions monographiques et collectives, et a publié une quarantaine de textes sur l’art auprès d’éditeurs français et étrangers.

Elle expérimente l’écriture sous toutes ses formes (édition, installation, vidéo, performance) et en mouvement (elle associe souvent l’écriture à la marche, au rythme, au souffle). Elle aime de plus en plus écrire in situ, dans l’alchimie et l’intensité des espaces vécus, au fil des rencontres avec des personnes, des lieux, des instants, des images, des paysages. Depuis 2011, elle enseigne l’écriture et l’art de l’exposition à l’Ecole Supérieure d’Art de Lorraine, à Metz.

Conception de l’exposition Célia Charvet et Edward Perraud | Photographies et musique Edward Perraud | Textes et voix Célia Charvet | Cette exposition est une co-production de l’Estive et de la Maison de la culture d’Amiens

PARTENAIRES

En partenariat avec la MC d’Amiens.

Retrouvez toutes les expositions produites par l’Estive et disponibles en tournée sur le site dédié.

2022-11-04T17:32:42+01:00
Toggle Sliding Bar Area
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des informations ciblées et réaliser des statistiques de visites. Paramètres Ok

Données de géolocalisation

Des informations de géolocalisation précises et des informations sur les caractéristiques de l’appareil peuvent être utilisées. (30 jours de validité)