Cirque

Oraison

Cie Rasposo

Dans la pénombre de la piste, les déséquilibres acrobatiques ou la grâce sauvage du lancer de couteaux résonnent avec quelques notes d’orgue de barbarie, tristes et joyeuses, comme une prière de cirque. Un spectacle de cirque forain intimiste, troublant et libérateur.

À chaque cirque ses lumières. Certaines aveuglent, certaines éclairent. Celui que défendent Marie Molliens et la Cie Rasposo a, dès l’origine, choisi de se frotter aux quinquets du théâtre et à en revendiquer l’artisanat. Le tremblement des corps recherché est plus proche de la flamme d’une bougie que des grands projecteurs spectaculaires qui vendent d’exhibitionnistes virtuosités.

Convoquant des disciplines aussi variées que le fil de fer, l’acrobatie aérienne, la musique et le lancer de couteau, la compagnie Rasposo distille la précision du geste pour mieux magnifier l’invisible. La virtuosité se met au service du poétique, l’esthétique flirte avec le rêve et l’illusion.

Après La DévORée et plus loin déjà, Le Chant du DindonOraison célèbre une intériorité humble et fière, un cirque de chair et de corps abandonnés. C’est beau et étrange comme un pas de danse se risquant dans un labyrinthe de couteaux, incertain comme un somnambule s’aventurant sur une corde raide.

Ecriture, mise en scène, lumière Marie Molliens | Regard chorégraphique Denis Plassard | Interprètes Robin Auneau, Nathalie Kuik « Missy Messy », Marie Molliens, Françoise Pierret | Assistante à la mise en scène Fanny Molliens | Conseillère à la dramaturgie Aline Reviriaud | Assistant chorégraphique Milan Herich | Création costumes Solenne Capmas | Création musicale Françoise Pierret | Création sonore Didier Préaudat, Gérald Molé | Assistant création lumière Théau Meyer | Création d’artifices La Dame d’Angleterre | Intervenants artistiques Delphine Morel, Céline Mouton | Contributeur en cirque d’audace Guy Périlhou | Assistante d’administration et de production Pauline Meunier | Régisseur Théau Meyer

 

Photos : ©Ryo Ichii

La Compagnie Rasposo est conventionnée par le Ministère de la Culture et de la communication / DRAC Bourgogne-Franche-Comté 20/21/22 et par le Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté 18/19/20/21. La Compagnie est en compagnonnage avec le PALC-PNC Grand-Est/Châlons-en-Champagne pour les saisons 18/19, 19/20, 20/21.

Coproducteurs & soutiens en résidence Le PALC-PNC Grand-Est / Châlons-en-Champagne, avec lequel la compagnie est associée pour les saisons 18/19,19/20 et 20/21, Le Sirque, PNC Nexon Région Nouvelle Aquitaine, Theater op de Markt – Dommelhof, Belgique, L’Espace des Arts, Scène Nationale Chalon-sur-Saône, Mirabilia International Circus – Festival Mirabilia, Italie.

Coproducteurs Le Printemps des Comédiens, M3M, Montpellier, Le Théâtre de Bourg-en-Bresse, Scène conventionnée, Les Scènes Croisées de Lozère, Scène Conventionnée, CirQ’ônflex, Dijon.

Avec le soutien du Ministère de la Culture / DGCA – Conseil Départemental Saône-et-Loire, Adami.

CALENDRIER

Jeudi 31 mars 2022
20h30
à Saint-Girons, foirail (sous-réserve)
Durée : 1h
Tarif Rose

Réserver
Vendredi 01 avril 2022
20h30
à Saint-Girons, foirail (sous-réserve)
Durée : 1h
Tarif Rose

Réserver
Samedi 02 avril 2022
20h30
à Saint-Girons, foirail (sous-réserve)
Durée : 1h
Tarif Rose

Réserver
Dimanche 03 avril 2022
17h00
à Saint-Girons, foirail (sous-réserve)
Durée : 1h
Tarif Rose

Réserver

DÈS 8 ANS

Co-voiturage

SEANCES SCOLAIRES

Lundi 04 avril
14h45
à Saint-Girons, foirail (sous-réserve)
Durée : 1h
Tarif Scolaire, Rose

PARTENAIRES

Avec la Ville de Saint-Girons et l’ADDEC

2021-09-28T12:14:55+02:00
Toggle Sliding Bar Area
Appel à rassemblement citoyen

L’Estive, scène nationale de Foix et de l’Ariège, se mobilise depuis le début de la crise sanitaire, pour la réouverture des lieux d’art et de culture et la solidarité interprofessionnelle.
Dans une logique de service public, et en conformité avec les directives du ministère de la Culture, l’Estive a poursuivi ses missions, maintenu ses engagements envers les équipes artistiques et préservé autant que possible l’emploi, permanent et intermittent, lié à ses activités.
Après un an de crise, dans un contexte social de plus en plus tendu, alors que l’incompréhension d’un nombre croissant de citoyens se mue en colère et en désespoir, le secteur des arts et de la culture se mobilise, au plan national, et engage des actions, avec les publics, pour demander un calendrier de réouverture des lieux culturels et la défense des droits sociaux de tous les travailleurs intermittents, étudiants et précaires.
L’Estive s’associe au mouvement national « Le printemps est inexorable » - référence à une citation de Pablo Neruda reprise récemment par la ministre de la Culture - et à la mobilisation lancée par les syndicats du secteur culturel (Syndeac, SNSP, SMA, Prodiss, la Fédération des Arts de la Rue…).

Dans le cadre de l’association des scènes nationales d’une part et du Syndeac, syndicat auquel elle adhère d’autre part, l’Estive s‘est déjà associée à un certain nombre d’actions communes :
- La lettre envoyée au gouvernement pour la réouverture des lieux culturels le 21 novembre 2020, renvoyée fin février 2021 : « Trois mois après, nous sommes toujours prêts ! »
- Le soutien au référé-liberté pour la réouverture des lieux culturels, porté par le Syndeac et d’autres syndicats fin 2020.
- La déclaration pour la réouverture de tous les lieux culturels recevant du public du 17 février 2021, signée par le Syndeac et d’autres syndicats et cosignée par de nombreux élus, dont Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.
Conscients et responsables face à la crise qui nous frappe tous, nous affirmons la nécessité d’agir et d’apporter des perspectives claires pour l’avenir de notre secteur : pour les artistes, pour les technicien.ne.s intermittent.e.s et les compagnies indépendantes dont la pratique et les droits sont menacés, pour la jeunesse et les étudiant.e.s précarisé.e.s, pour le respect des droits culturels, pour un service public de l’art et de la culture que l’État doit préserver sur la durée, comme tous les autres services publics.

SPECTATEUR·TRICE·S, ARTISTES, PROFESSIONNEL·LE·S DE LA CULTURE, ÉLU·E·S LOCAUX·ALES, CITOYEN·ENNE·S
RASSEMBLONS-NOUS POUR AFFIRMER LA PLACE NECESSAIRE DES ARTS ET DE LA CULTURE DANS NOTRE SOCIETE.
Chacun est invité à venir avec une fleur en signe de soutien au printemps de la culture.

Ce rassemblement devra se tenir dans le strict respect des protocoles sanitaires en vigueur : distanciations, port du masque obligatoire et gel hydroalcoolique.

Solidairement votre,
L'équipe de l'Estive
close-link
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des informations ciblées et réaliser des statistiques de visites. Paramètres Ok

Données de géolocalisation

Des informations de géolocalisation précises et des informations sur les caractéristiques de l’appareil peuvent être utilisées. (30 jours de validité)