Duo chorégraphique à haute intensité

Motifs

Pierre Pontvianne

Deux corps se rapprochent, se repoussent, cherchent la perfection à travers la précision du geste, tout en visant la liberté, mais sans jamais pouvoir se lâcher. Entre l’ombre et la lumière, les deux danseurs nous font témoins d’un dialogue intime. Un bijou chorégraphique d’une intensité rare.

Le public est invité à s’asseoir sur les quatre côtés de la scène, de façon à encadrer le duo. Tout va se jouer dans cet espace clos, entouré de regards proches. Rien n’échappe alors des moindres inflexions, des subtilités qui connotent chacun des mouvements, précis et maîtrisés, des deux danseurs.

Un mouvement fluide et continu les traverse intégralement, telle une vague qui flue et reflue en créant une multitude de figures. Ils sont reliés par un fil invisible qui les meut sans arrêt et les fait passer par des états opposés, du repli à l’expansion, de la tension au déséquilibre. Souvent main dans la main, ils impulsent le mouvement et le transfèrent de l’un à l’autre, dans une déferlante de pas, de portés, de pirouettes, de sauts, au rythme du piano et d’une voix chuchotant un poème à peine audible.

Leur dialogue silencieux relève d’un lien inexpliqué qui libère et restreint en même temps. Les corps se cherchent, se nouent et se dénouent dans une nécessité de rester en mouvement, entre l’envie de ne faire qu’un et celle d’exprimer sa singularité.

Interprétée par deux interprètes d’une intense sensibilité, la chorégraphie naît comme un souffle, monte crescendo, ciselée, épurée, et explose, laissant chacun·e à son émotion.

Lauréat du prix de Lausanne en 1999, Pierre Pontvianne fonde en 2004 la compagnie PARC, à Saint-Etienne, avec Emilie Tournaire et Pierre Treille. Formé en danse classique et en contemporain, il développe une écriture très personnelle qui allie l’extrême précision du geste à des rythmes contrastés, dans une démarche toute en nuances. Il compose des partitions chorégraphiques exigeantes qui font appel à des interprètes très expérimentés. Depuis 2012, son travail est présenté dans de nombreux festivals internationaux.

Bus-théâtre

Découvrez Janet On The Roof de Pierre Pontvianne au Théâtre du Ring de Toulouse, dans le cadre du festival 9×9 le vendredi 11 novembre à 20h30.

Bus-théâtre depuis l’Estive, sur réservation.

Chorégraphie Pierre Pontvianne | Interprétation Paul Girard, Marthe Krummenacher | Musique Benjamin Gibert | Création lumière Valérie Colas | Création plastique Pierre Treille

Reprise spectacle répété en 2022 à la Comédie de Saint-Étienne – CDN et au Pavillon ADC (studio Grütli). Résidences et coproduction Opéra Théâtre de Saint-Étienne, Résidences et coproduction dans le cadre de l’accueil studio 2014 au Centre Chorégraphique National de Grenoble / Groupe Emile Dubois, Centre Chorégraphique National de Rillieux-la Pape / Direction Yuval Pick, Centre Chorégraphique National de Mulhouse / Ballet de l’Opéra National du Rhin. Résidence avec apport en industrie Le Pacifique CDCN – Grenoble. Remerciements Studios 44 / Cie Gilles Jobin – Genève – Suisse. La première a eu lieu à l’Opéra Théâtre de Saint-Étienne les 20 et 21 novembre 2014. La compagnie PARC est conventionnée par la Ville de Saint-Étienne, avec le soutien du Département Loire et soutenue par la Région Auvergne-Rhône-Alpes en 2020-2021-2022 et la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes (Aide à la structuration 2021-2022).
Photos : ©Alessia Olivieri

CALENDRIER

Mercredi 09 novembre 2022
20h30
à l'Estive
Durée : 50 mn
Tarif Jaune

Réserver

DÈS 13 ANS

Co-voiturage
2022-06-29T10:34:53+02:00
Toggle Sliding Bar Area
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des informations ciblées et réaliser des statistiques de visites. Paramètres Ok

Données de géolocalisation

Des informations de géolocalisation précises et des informations sur les caractéristiques de l’appareil peuvent être utilisées. (30 jours de validité)