Rencontre spectacle

Lieux de vie des aînés, manières d’habiter

Guy Tapie, sociologue

S’appuyant sur des nombreuses histoires de vie, recueillies lors d’entretiens longs avec des personnes âgées, Guy Tapie questionne la place de ce groupe d’âge dans nos sociétés contemporaines à travers l’offre d’habitat qui lui est proposée et rend compte des caractéristiques de son mode de vie. S’il est possible d’identifier des points communs entre les aînés dans l’évolution du rapport à leur lieu de vie, les expériences vécues, les conditions sociales et économiques, le capital santé ou encore les aspirations personnelles témoignent de la grande hétérogénéité de cette catégorie d’âge dans un domaine fondamental de nos sociétés : l’habitat.

Professeur de sociologie à l’école nationale supérieure d’architecture et de paysage de Bordeaux, Guy Tapie est membre de Profession, Architecture, Ville et Environnement. Il est directeur de thèse à l’école doctorale Santé et Politiques Publiques de l’Université de Bordeaux. Ses travaux portent sur la production de l’habitat, la fabrication de la ville et les questions d’architecture dans la société contemporaine. Directeur scientifique de plusieurs programmes de recherche nationaux, il a participé à la consolidation de ce thème de recherche en France. Il a publié plusieurs ouvrages et de nombreux articles. Citons parmi d’autres : La fabrication de la ville : métiers et organisations, (avec Véronique Biau, Parenthèses, 2009) ; Bordeaux Métropole, un futur sans rupture, (avec C. Sorbets, et P. Godier, Parenthèses, 2009) ; Sociologie de l’habitat contemporain. Vivre l’architecture. (2014, Parenthèses) ; L’éveil métropolitain : l ‘exemple de Bordeaux (avec Patrice Godier et Thierry Oblet, Le Moniteur, 2018) ; La culture architecturale des Français (Direction), Presses de Sciences Po (2018). Il a publié en 2022 Habitats et vieillissements, des hommes et des lieux, Edition Le bord de l’eau (avec M. Gauneau et M. Labarchède).

Les Gardiennes, de Nasser Djemaï

La conférence sera suivie de la pièce Les Gardiennes, de Nasser Djemaï, à 20h30.

Dans un quartier populaire, vivent ensemble quatre femmes, âgées de 75 à 80 ans. Elles s’aident et se soutiennent au quotidien, pour sauvegarder leur indépendance. Mais la fille de l’une d’entre elles menace leur fragile équilibre, pour le bien de sa mère. Après Invisibles qui donnait la parole à des Chibanis, Nasser Djemaï aborde la délicate question du vieillissement au féminin.

Toutes les informations

CALENDRIER

Mardi 07 février 2023
18h00
à l'Estive

PARTENAIRES

En partenariat avec la MGEN, la CASDEN, la Banque populaire du Sud, le CAUE et le Syndicat des architectes de l’Ariège.

2022-07-11T16:17:55+01:00
Toggle Sliding Bar Area
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des informations ciblées et réaliser des statistiques de visites. Paramètres Ok

Données de géolocalisation

Des informations de géolocalisation précises et des informations sur les caractéristiques de l’appareil peuvent être utilisées. (30 jours de validité)