Théâtre épique

Les Trois Mousquetaires, la série – Saison 4, 5 & 6

d'après Les Trois Mousquetaires d'Alexandre Dumas

Collectif 49 701

Après le succès des trois premières saisons, Les Trois Mousquetaires poursuivent leurs aventures, à travers un périple de l’Aude à l’Ariège. Un théâtre épique, plein de rebondissements, inspiré du chef-d’œuvre d’Alexandre Dumas et porté par une jeune troupe intrépide.

Le Collectif 49 701 poursuit cette folle aventure autour du célèbre roman d’Alexandre Dumas sous la forme d’une série théâtrale, qui se compose de 6 saisons et 20 épisodes. Dans les saisons 4, 5, 6, l’intrigue continue : il est question de manipulation, de guerre, d’enfermement, d’amour… Il s’agit de la partie la plus sombre, sulfureuse et passionnante du roman.

Avec insolence et humour, le collectif ferraille au fil des épisodes dans différents lieux, conçus comme un parcours à suivre pour les spectateurs. En deux week-ends, sur trois sites répartis entre Aude et Ariège, l’intrépide collectif de comédiens interprètera trois saisons, à suivre ou à découvrir séparément. Un résumé des épisodes précédents offre la possibilité d’apprécier chaque spectacle indépendamment des autres. Il n’est pas nécessaire d’avoir vu les saisons 1, 2 et 3 pour assister aux représentations.

Le Collectif 49 701 crée des spectacles qui ont vocation à occuper des lieux publics ou patrimoniaux, pour amener le théâtre partout, au plus près des habitants. Ils souhaitent intégrer le spectateur à leur fiction, en utilisant toutes les possibilités qu’offre l’espace pour l’entourer et le surprendre. Un moment de jeu théâtral pour tous, mené par une jeune troupe qui déborde de cœur et de talent !

Résumé des saisons 1, 2 & 3

Nous sommes en 1625. Dans toute l’Europe, huguenots et catholiques s’affrontent. Louis XIII a confié la gestion du royaume de France à son ministre : le Cardinal de Richelieu.

Il envisage d’abaisser le pouvoir des protestants et des nobles, ainsi que les prérogatives de corps d’élites armés, comme les mousquetaires du roi. Les tensions se multiplient entre mousquetaires du roi et gardes du cardinal, chacun défendant l’idée d’une royauté différente : d’un côté une monarchie féodale, assise sur un code d’honneur chevaleresque ; et de l’autre une monarchie absolue.

En 1625, le jeune d’Artagnan quitte la Gascogne. Son rêve : devenir mousquetaire du roi. Mais aux portes de la Capitale, un homme se moque de lui. Cet homme, d’Artagnan ne sait pas qu’il s’agit de Rochefort, l’un des espions du Cardinal. Immédiatement, d’Artagnan se prend de querelle avec lui. Rochefort, profite alors d’un évanouissement du jeune homme pour fouiller ses affaires : il trouve une lettre adressée au capitaine des mousquetaires, Monsieur de Tréville. Ne se doutant pas qu’il s’agit d’une lettre de recommandation, et persuadé que d’Artagnan est un espion, il la dérobe. Si bien que d’Artagnan fait son entrée à Paris sans un sou et sans recommandation.

Monsieur de Tréville lui offre toutefois une place dans le corps de garde de son beau-frère, en attendant qu’il fasse ses preuves. Tout en cherchant à tout prix à se venger de Rochefort, d’Artagnan se retrouve vite intégré au groupe des trois meilleurs mousquetaires de Tréville : Athos, Porthos et Aramis, d’inséparables amis. Un jour, le logeur de d’Artagnan, Monsieur Bonacieux, sollicite son aide : sa femme, Constance, lingère chez la Reine, a été enlevée. D’Artagnan se rend vite compte que le ravisseur est Rochefort, et il se remet à sa poursuite. Seulement, ce sont les amours de la Reine qui sont engagés dans cet enlèvement : en effet, si l’on a enlevé la jeune lingère, c’est pour l’interroger à propos de sa maîtresse, Anne d’Autriche…

Bus-théâtre

Des voyages en bus sont programmés gratuitement afin de faciliter l’acheminement des spectateurs.

Dim. 10 octobre à 15h15 : Départ de Foix. Arrêts : Mirepoix (16h10) et Limoux (16h40). Terminus Alet-les-Bains.

Réserver un bus pour le dimanche 10 octobre

Sam. 16 octobre à 15h : Départ de Couiza. Arrêts : Limoux (15h30), Mirepoix (16h15). Terminus Villeneuve d’Olmes.

Réserver un bus pour le samedi 16 octobre

Dim. 17 octobre à 15h : Départ de Couiza. Arrêts : Limoux (15h30), Mirepoix (16h15). Terminus Foix.

Réserver un bus pour le dimanche 17 octobre

Un retour sera prévu à l’issue du spectacle.

Points de rendez-vous :

  • Foix : devant la Communauté d’agglomération du pays Foix-Varilhes.
  • Couiza : devant La Poste
  • Mirepoix : face Cimetière – Zone « le Rumat»
  • Limoux : devant le Lycée Jacques Ruffié

Réservation obligatoire auprès de notre billetterie.

En cas de désistement, merci de prévenir immédiatement la billetterie afin de ne pas léser d’autres spectateurs.

Avec Eleonore Arnaud, Robin Causse, Clara Hédouin, Antonin Fadinard, Jade Herbulot, Maxime Le Gac, Guillaume Pottier, Grégoire Lagrange, Charles Van de Vyver | Mise en scène Clara Hédouin et Jade Herbulot | Adaptation Clara Hédouin, Jade Herbulot et Romain de Becdelièvre | Régie André Néri, Lolita Demiselle et Jean-Yves Lucas

Production Collectif 49 701. Avec le soutien de la DRAC Ile-de-France et la participation artistique du Jeune Théâtre national.*

Photographies © Bernard de Rouffignac, © Aurelien Gabriel Cohen

CALENDRIER

Samedi 09 octobre 2021
17h00
à Alet-les-Bains (Aude), lieu communiqué au moment de l'inscription
Durée : 2h40
Tarif Entrée libre sur réservation

Saison 4 / Passe sanitaire obligatoire

Réserver
Dimanche 10 octobre 2021
17h00
à Alet-les-Bains (Aude), lieu communiqué au moment de l'inscription
Durée : 2h40
Tarif Entrée libre sur réservation

Saison 4 / Bus programmé / Passe sanitaire obligatoire

Réserver
Samedi 16 octobre 2021
17h00
à Villeneuve d’Olmes, lieu communiqué au moment de l'inscription
Durée : 2h environ
Tarif Entrée libre sur réservation

Saison 5 / Bus programmé / Passe sanitaire obligatoire

Réserver
Dimanche 17 octobre 2021
17h00
à Foix, lieu communiqué au moment de l'inscription
Durée : 2h environ
Tarif Entrée libre sur réservation

Saison 6 / Bus programmé / Passe sanitaire obligatoire

Réserver

Co-voiturage

PARTENAIRES

Avec le soutien de la Communauté de communes du Limouxin.

Avec la participation des communes d’Alet-les-Bains, de Villeneuve d’Olmes et la Ville de Foix.

En partenariat avec l’association Villes et Pays d’Art et d’Histoire en Ariège, le Lycée Gabriel Fauré de Foix, l’association Foix, Terre d’Histoire et Emmaüs.

2021-10-12T12:40:24+02:00
Toggle Sliding Bar Area
Appel à rassemblement citoyen

L’Estive, scène nationale de Foix et de l’Ariège, se mobilise depuis le début de la crise sanitaire, pour la réouverture des lieux d’art et de culture et la solidarité interprofessionnelle.
Dans une logique de service public, et en conformité avec les directives du ministère de la Culture, l’Estive a poursuivi ses missions, maintenu ses engagements envers les équipes artistiques et préservé autant que possible l’emploi, permanent et intermittent, lié à ses activités.
Après un an de crise, dans un contexte social de plus en plus tendu, alors que l’incompréhension d’un nombre croissant de citoyens se mue en colère et en désespoir, le secteur des arts et de la culture se mobilise, au plan national, et engage des actions, avec les publics, pour demander un calendrier de réouverture des lieux culturels et la défense des droits sociaux de tous les travailleurs intermittents, étudiants et précaires.
L’Estive s’associe au mouvement national « Le printemps est inexorable » - référence à une citation de Pablo Neruda reprise récemment par la ministre de la Culture - et à la mobilisation lancée par les syndicats du secteur culturel (Syndeac, SNSP, SMA, Prodiss, la Fédération des Arts de la Rue…).

Dans le cadre de l’association des scènes nationales d’une part et du Syndeac, syndicat auquel elle adhère d’autre part, l’Estive s‘est déjà associée à un certain nombre d’actions communes :
- La lettre envoyée au gouvernement pour la réouverture des lieux culturels le 21 novembre 2020, renvoyée fin février 2021 : « Trois mois après, nous sommes toujours prêts ! »
- Le soutien au référé-liberté pour la réouverture des lieux culturels, porté par le Syndeac et d’autres syndicats fin 2020.
- La déclaration pour la réouverture de tous les lieux culturels recevant du public du 17 février 2021, signée par le Syndeac et d’autres syndicats et cosignée par de nombreux élus, dont Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.
Conscients et responsables face à la crise qui nous frappe tous, nous affirmons la nécessité d’agir et d’apporter des perspectives claires pour l’avenir de notre secteur : pour les artistes, pour les technicien.ne.s intermittent.e.s et les compagnies indépendantes dont la pratique et les droits sont menacés, pour la jeunesse et les étudiant.e.s précarisé.e.s, pour le respect des droits culturels, pour un service public de l’art et de la culture que l’État doit préserver sur la durée, comme tous les autres services publics.

SPECTATEUR·TRICE·S, ARTISTES, PROFESSIONNEL·LE·S DE LA CULTURE, ÉLU·E·S LOCAUX·ALES, CITOYEN·ENNE·S
RASSEMBLONS-NOUS POUR AFFIRMER LA PLACE NECESSAIRE DES ARTS ET DE LA CULTURE DANS NOTRE SOCIETE.
Chacun est invité à venir avec une fleur en signe de soutien au printemps de la culture.

Ce rassemblement devra se tenir dans le strict respect des protocoles sanitaires en vigueur : distanciations, port du masque obligatoire et gel hydroalcoolique.

Solidairement votre,
L'équipe de l'Estive
close-link
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des informations ciblées et réaliser des statistiques de visites. Paramètres Ok

Données de géolocalisation

Des informations de géolocalisation précises et des informations sur les caractéristiques de l’appareil peuvent être utilisées. (30 jours de validité)