window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'UA-33545249-1');

Masterclass

Le regard chez le danseur-interprète

David Drouard

Le 23 mars dernier, l’Estive, scène nationale de Foix et de l’Ariège devait accueillir la Compagnie Michèle Noiret pour son spectacle de danse-cinéma Le chant des ruines, malheureusement annulé en raison de la situation actuelle. David Drouard, danseur, chorégraphe et collaborateur artistique de Michèle Noiret pour le spectacle Le chant des ruines sera bel et bien présent en Ariège pour une masterclass autour de sa discipline, la danse.
Rendez-vous les mardi 4 et mercredi 5 mai à l’Estive !

Masterclass avec David Drouard

« Le regard de l’interprète sollicité par une conscience du corps dans ce qu’il peut exprimer de plus authentique. »

La recherche que je mène sur cette dimension du regard est motivée par le désir d’approfondir l’élaboration des qualités interprétatives du danseur. Enrichi par la complicité de Michèle Noiret, je véhicule des outils chorégraphiques permettant d’acquérir une conscience du regard particulière et singulière dans une dimension scénique plus affinée afin d’atteindre une présence plus libre sur un plateau. Je suggère des mises en situation favorisant différents états de corps et invitant la relation avec la présence, l’intention du geste, la façon de se déplacer et de porter le regard.

David Drouard

Publics visés : Danseurs et interprètes professionnels en arts du mouvement.

L’intervenant

Après s’être formé au Conservatoire de Nantes puis au Conservatoire Nationale Supérieur de Lyon, David Drouard commence sa carrière auprès d’Odile Duboc au CCN de Belfort. Il emprunte le chemin de la création avec Gravity en 2004 puis crée en 2012 un triptyque inspiré des oeuvres de Nijinski F, Hubris et Sacre. Il rencontre et danse Hors Champ pour Michèle Noiret et collabore sur le solo héritage de Stockhausen de Michèle Noiret Duo Palimpseste. Il travaille aussi depuis 2017 avec l’artiste musicien compositeur et performeur : Alvise Sinivia depuis sa sortie de résidence à la Villa Médicis, auprès de la danseuse et chorégraphe Soraya Thomas (Ile de la Réunion) et de Cécile Le Talec plasticienne. Il poursuit sa collaboration avec Michèle Noiret comme assistant sur la dernière création Le chant des ruines Charleroi Danse 2019. En 2020, il crée créer en 2020 la création : MU pour 7 interprètes issus du Krump ainsi que l’ouverture de son lieu dédié à la création danse U.M.A.

Inscription

Je m'inscris pour la masterclass de David Drouard (dans la limite des places disponibles) :

L'inscription vous sera confirmée par retour mail par Doris Teixeira.
Vous pouvez également vous inscrire par mail ou téléphone : rp@lestive.com / 05 61 05 05 50

En raison de la situation sanitaire et dans la conformité des protocoles mis en place par le gouvernement, cette journée sera soumise aux règles sanitaires spécifiques au spectacle vivant (port du masque obligatoire, distanciation sociale, mise à disposition de gel hydro-alcoolique, etc…).

CALENDRIER

Mardi 04 mai 2021
10h00
à l'Estive
Durée : de 10h à 18h
Tarif Entrée libre sur inscription

* Pour justifier ce déplacement, un justificatif de votre présence à cette journée vous sera remis après votre inscription. RV devant l’entrée des artistes située sur la gauche du bâtiment

Mercredi 05 mai 2021
10h00
à l'Estive
Durée : de 10h à 18h
Tarif Entrée libre sur inscription

* Pour justifier ce déplacement, un justificatif de votre présence à cette journée vous sera remis après votre inscription. RV devant l’entrée des artistes située sur la gauche du bâtiment

2021-04-22T09:51:46+02:00
Toggle Sliding Bar Area
Appel à rassemblement citoyen

L’Estive, scène nationale de Foix et de l’Ariège, se mobilise depuis le début de la crise sanitaire, pour la réouverture des lieux d’art et de culture et la solidarité interprofessionnelle.
Dans une logique de service public, et en conformité avec les directives du ministère de la Culture, l’Estive a poursuivi ses missions, maintenu ses engagements envers les équipes artistiques et préservé autant que possible l’emploi, permanent et intermittent, lié à ses activités.
Après un an de crise, dans un contexte social de plus en plus tendu, alors que l’incompréhension d’un nombre croissant de citoyens se mue en colère et en désespoir, le secteur des arts et de la culture se mobilise, au plan national, et engage des actions, avec les publics, pour demander un calendrier de réouverture des lieux culturels et la défense des droits sociaux de tous les travailleurs intermittents, étudiants et précaires.
L’Estive s’associe au mouvement national « Le printemps est inexorable » - référence à une citation de Pablo Neruda reprise récemment par la ministre de la Culture - et à la mobilisation lancée par les syndicats du secteur culturel (Syndeac, SNSP, SMA, Prodiss, la Fédération des Arts de la Rue…).

Dans le cadre de l’association des scènes nationales d’une part et du Syndeac, syndicat auquel elle adhère d’autre part, l’Estive s‘est déjà associée à un certain nombre d’actions communes :
- La lettre envoyée au gouvernement pour la réouverture des lieux culturels le 21 novembre 2020, renvoyée fin février 2021 : « Trois mois après, nous sommes toujours prêts ! »
- Le soutien au référé-liberté pour la réouverture des lieux culturels, porté par le Syndeac et d’autres syndicats fin 2020.
- La déclaration pour la réouverture de tous les lieux culturels recevant du public du 17 février 2021, signée par le Syndeac et d’autres syndicats et cosignée par de nombreux élus, dont Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.
Conscients et responsables face à la crise qui nous frappe tous, nous affirmons la nécessité d’agir et d’apporter des perspectives claires pour l’avenir de notre secteur : pour les artistes, pour les technicien.ne.s intermittent.e.s et les compagnies indépendantes dont la pratique et les droits sont menacés, pour la jeunesse et les étudiant.e.s précarisé.e.s, pour le respect des droits culturels, pour un service public de l’art et de la culture que l’État doit préserver sur la durée, comme tous les autres services publics.

SPECTATEUR·TRICE·S, ARTISTES, PROFESSIONNEL·LE·S DE LA CULTURE, ÉLU·E·S LOCAUX·ALES, CITOYEN·ENNE·S
RASSEMBLONS-NOUS POUR AFFIRMER LA PLACE NECESSAIRE DES ARTS ET DE LA CULTURE DANS NOTRE SOCIETE.
Chacun est invité à venir avec une fleur en signe de soutien au printemps de la culture.

Ce rassemblement devra se tenir dans le strict respect des protocoles sanitaires en vigueur : distanciations, port du masque obligatoire et gel hydroalcoolique.

Solidairement votre,
L'équipe de l'Estive
close-link
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des informations ciblées et réaliser des statistiques de visites. Paramètres Ok

Données de géolocalisation

Des informations de géolocalisation précises et des informations sur les caractéristiques de l’appareil peuvent être utilisées. (30 jours de validité)