Théâtre

L.U.C.A.

Cie Eranova - Grégory Carnoli & Hervé Guerrisi

« D’où viens-tu ? » En partant de cette question à priori anodine, L.U.C.A. (Last Universal Common Ancestor) remonte jusqu’aux origines de l’Homme et explore avec (im)pertinence les notions d’héritage et d’intégration. Les deux acteurs manient l’intelligence et l’humour pour mettre en scène la question de l’identité.

Comment (re)connaître ses origines ? En quoi sont-elles déterminantes ou pas ? Quelles sont les différences et les similitudes entre les migrations d’hier et celles d’aujourd’hui ? Que partagent les anciens et les nouveaux migrants ? Avoir été soi-même immigré prémunit-il contre le repli identitaire ?

Pour fouiller ces questions qui cristallisent tous les enjeux du débat sur l’identité et les origines, Hervé Guerrisi et Gregory Carnoli, tous deux petits-fils de migrants, réunissent des récits et des témoignages pour les passer au tamis de la science. Le résultat est un objet scénique original, entre théâtre documentaire, conférence caustique et espace de résistance.

Une invitation au voyage à travers les histoires familiales et celles de nos flux migratoires… à la recherche de notre ancêtre commun, cette cellule dont nous descendons tous puisque toutes les espèces vivantes en sont issues : L.U.C.A.

Conception, texte et interprétation Hervé Guerrisi et Grégory Carnoli | Co-mise en scène Quantin Meert | Regard extérieur Romain David | Mouvement Élia Lopez | Assistanat Laurence Briand | Costumes Frédérick Denis | Création lumière Antoine Vilain | Création sonore Ludovic Van Pachterbeke | Création vidéo Antoine Vilain | Consultance vidéo Arié Van Egmond | Régie lumière-vidéo Antoine Vilain en alternance avec Pierre Hendrickx | Régie son Dorian Roche

Production L’ANCRE – Théâtre Royal Coproduction Théâtre National Wallonie-Bruxelles, Théâtre Jean Vilar Vitry-sur-Seine, La Coop asbl, La Charge du Rhinocéros Aide Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles – Service du Théâtre Soutien La Cité Maison de Théâtre & Cie et le Théâtre des Doms dans le cadre du programme « Le Réel Enjeu », La Fabrique de Théâtre, 9-9 bis-Le Métaphone, MCA Recycling sprl et le Tax-Shelter du gouvernement fédéral belge. Diffusion La Charge du Rhinocéros.

CALENDRIER

Jeudi 13 janvier 2022
20h30
au Carla-Bayle, salle polyvalente Marcel Guichou
Durée : 1h10
Tarif Rose

Vendredi 14 janvier 2022
20h30
à l’Estive
Durée : 1h10
Tarif Rose

DÈS 14 ANS

Co-voiturage

PARTENAIRES

Avec la Commune du Carla-Bayle.

2021-07-21T18:28:13+02:00
Toggle Sliding Bar Area
Appel à rassemblement citoyen

L’Estive, scène nationale de Foix et de l’Ariège, se mobilise depuis le début de la crise sanitaire, pour la réouverture des lieux d’art et de culture et la solidarité interprofessionnelle.
Dans une logique de service public, et en conformité avec les directives du ministère de la Culture, l’Estive a poursuivi ses missions, maintenu ses engagements envers les équipes artistiques et préservé autant que possible l’emploi, permanent et intermittent, lié à ses activités.
Après un an de crise, dans un contexte social de plus en plus tendu, alors que l’incompréhension d’un nombre croissant de citoyens se mue en colère et en désespoir, le secteur des arts et de la culture se mobilise, au plan national, et engage des actions, avec les publics, pour demander un calendrier de réouverture des lieux culturels et la défense des droits sociaux de tous les travailleurs intermittents, étudiants et précaires.
L’Estive s’associe au mouvement national « Le printemps est inexorable » - référence à une citation de Pablo Neruda reprise récemment par la ministre de la Culture - et à la mobilisation lancée par les syndicats du secteur culturel (Syndeac, SNSP, SMA, Prodiss, la Fédération des Arts de la Rue…).

Dans le cadre de l’association des scènes nationales d’une part et du Syndeac, syndicat auquel elle adhère d’autre part, l’Estive s‘est déjà associée à un certain nombre d’actions communes :
- La lettre envoyée au gouvernement pour la réouverture des lieux culturels le 21 novembre 2020, renvoyée fin février 2021 : « Trois mois après, nous sommes toujours prêts ! »
- Le soutien au référé-liberté pour la réouverture des lieux culturels, porté par le Syndeac et d’autres syndicats fin 2020.
- La déclaration pour la réouverture de tous les lieux culturels recevant du public du 17 février 2021, signée par le Syndeac et d’autres syndicats et cosignée par de nombreux élus, dont Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.
Conscients et responsables face à la crise qui nous frappe tous, nous affirmons la nécessité d’agir et d’apporter des perspectives claires pour l’avenir de notre secteur : pour les artistes, pour les technicien.ne.s intermittent.e.s et les compagnies indépendantes dont la pratique et les droits sont menacés, pour la jeunesse et les étudiant.e.s précarisé.e.s, pour le respect des droits culturels, pour un service public de l’art et de la culture que l’État doit préserver sur la durée, comme tous les autres services publics.

SPECTATEUR·TRICE·S, ARTISTES, PROFESSIONNEL·LE·S DE LA CULTURE, ÉLU·E·S LOCAUX·ALES, CITOYEN·ENNE·S
RASSEMBLONS-NOUS POUR AFFIRMER LA PLACE NECESSAIRE DES ARTS ET DE LA CULTURE DANS NOTRE SOCIETE.
Chacun est invité à venir avec une fleur en signe de soutien au printemps de la culture.

Ce rassemblement devra se tenir dans le strict respect des protocoles sanitaires en vigueur : distanciations, port du masque obligatoire et gel hydroalcoolique.

Solidairement votre,
L'équipe de l'Estive
close-link
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des informations ciblées et réaliser des statistiques de visites. Paramètres Ok

Données de géolocalisation

Des informations de géolocalisation précises et des informations sur les caractéristiques de l’appareil peuvent être utilisées. (30 jours de validité)