Théâtre

Invisibles

Nasser Djemaï

Driss, Hamid, Majid, Shériff et El-Hadj, tous les cinq Algériens, habitent au foyer Sonaccotra. Ce sont des « Chibanis », c’est-à-dire des « cheveux blancs » en arabe. Venus travailler en France pendant les Trente Glorieuses, ces hommes ont passé leur existence loin des leurs.

Un jour, Martin, jeune Français à la recherche de son père, fait irruption dans la vie de ces émigrés taiseux, désormais retraités. Seuls, repliés sur eux-mêmes, ils regardent la vie passer dans leur chambre de 5 mètres carrés. Sans retour possible au pays, ils semblent condamnés à rester en France.
Martin, peu à peu, dénoue les langues, fait surgir les secrets. Fils sans père, il en trouve ici plusieurs. Les Chibanis racontent. Des petits moments de vie vont s’articuler pour bientôt recomposer l’histoire de chacun, au plus profond de leur intimité. C’est drôle, touchant, parfois cru, mais ponctué d’autodérision. Leur quête d’identité résonne avec celle des générations qui les suivent, toujours prises entre deux cultures, et plus largement avec ce que recouvre l’identité française aujourd’hui.

Invisibles est le deuxième volet d’une trilogie intitulée Présence/Absence. L’auteur et metteur en scène Nasser Djemaï a collecté les souvenirs de son père et mené un travail documentaire au sein de foyers d’anciens ouvriers, de cafés et de mosquées, pour reconstruire la mémoire de ces hommes seuls et « invisibles parce que continuellement interchangeables dans l’inconscient collectif ».

La qualité et la profondeur des témoignages recueillis contribuent à insuffler au spectacle une aura de vérité bien vivante, loin de tout misérabilisme. Un travail de mémoire nécessaire, porté par des comédiens d’une trés grande justesse.

Texte et mise en scène : Nasser Djemaï
Dramaturgie : Natacha Diet
Assistant à la mise en scène : Clotilde Gueldry

Avec : Martin David Arribe, Majid Angelo Aybar, El Hadj Azzedine Bouayad, Hamid Azize Kabouche, Shériff Kader Kada, Driss Lounès Tazaïrt ;  avec la participation de : Chantal Mutel

Créateurs :
Lumière : Renaud Lagier
Son : Frédéric Minière & Alexandre Meyer
Vidéo : Quentin de Courtis
Scénographie : Michel Gueldry
Costumes : Marion Mercier assistée d’Olivia Ledoux
Maquillage : Sylvie Giudicelli

Production : Compagnie Nasser Djemaï

Directrice de production : Céline Martinet

Responsable de diffusion : Fadhila Mas

Coproduction MC2 : Grenoble, Maison de la Culture de Bourges, Le Granit – Scène nationale de Belfort, Théâtre Liberté de Toulon, Théâtre Vidy-Lausanne.

Avec le soutien du Domaine d’Ô – Domaine d’art et de culture de Montpellier, du Sémaphore de Cébazat et du CENTQUATRE – Paris pour l’accueil en résidence.

Recueil de la parole en collaboration avec l’Association Fraternité – Tesseire de Grenoble et le foyer ADOMA de Grenoble D’Cap d’Echirolles.

Le texte Invisibles, la tragédie des chibanis a reçu l’aide à la création du Centre National du Théâtre, le soutien de la SACD à l’auteur, et celui de l’association Beaumarchais. Il est publié aux éditions Actes Sud Papiers. Ce projet a bénéficié du dispositif SACD et SYNDEAC.

La Compagnie Nasser Djemaï est conventionnée par le ministère de la Culture – D.R.A.C.

Auvergne-Rhône-Alpes au titre du dispositif compagnies à rayonnement national et international. Elle est également subventionnée par la Région Auvergne- Rhône-Alpes, le Conseil départemental de l’Isère et la Ville de Grenoble.

Photographies : © Philippe Delacroix

CALENDRIER

Vendredi 06 mars
20h30
à l'Estive
Durée : 1h40
Tarif Jaune

Réserver

DèS 12 ANS

Co-voiturage
2019-09-26T12:18:22+02:00
Toggle Sliding Bar Area
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des informations ciblées et réaliser des statistiques de visites. Ok