Danse, performance

Frérocité

Fabrice Ramalingom

Fabrice Ramalingom, invité pour la première fois en Ariège, propose un parcours de création qui invite dix-huit danseurs amateurs d’Aude et d’Ariège à se joindre aux danseurs de sa compagnie. Dans cette toute nouvelle pièce créée au festival Montpellier Danse, il nous invite à questionner le « vivre ensemble » à travers un jeu de partitions chorégraphiques hautes en couleur.

Sur la scène aseptisée, chacun va peu à peu prendre son espace dans une démarche individuelle, ramener des objets insolites et des accessoires de bric et de broc, jusqu’à composer une vaste chorégraphie aux allures aléatoires. Que veulent dire ces parcours juxtaposés ? Dans une esthétique qui flirte avec l’absurde et le pop art, cette pièce pour vingt-trois interprètes interroge notre sens du collectif aujourd’hui.

« Frérocité », néologisme attribué au psychanalyste Lacan, est un amalgame de mots où l’on entend Frère, Férocité et Cité. Jusqu’alors, Fabrice Ramalingom offrait, à travers ses précédentes pièces, le visage d’une communauté se mouvant d’un même élan vers une utopie joyeuse pleine de facéties et d’optimisme. Dans ce nouvel opus, le chorégraphe a décidé de creuser cette question différemment : un ensemble certes, mais composé de solitudes, une accumulation de « chacun pour soi ». Qu’est-ce que cela construit ?

Fabrice Ramalingom est un artiste chorégraphique, à la fois auteur, interprète et pédagogue. Après des études au Centre national de danse contemporaine, à Angers, il commence sa carrière de danseur-interprète auprès des chorégraphes Dominique Bagouet et Trisha Brown. Il poursuit ensuite auprès d’Hervé Robbe, Benoît Lachambre, Boris Charmatz et Anne Collod.
Au sein de la compagnie R.A.M.a fondée en 2006, il a créé 14 pièces.

Appel à participation

Vous souhaitez participer à cette création en tant qu’amateur ? Inscrivez-vous auprès de Doris Teixeira : 05 61 05 05 50 – rp@lestive.com

Calendrier en cours

Conception-chorégraphie Fabrice Ramalingom | Interprétation Séverine Bauvais, Vincent Delétang, Clémence Galliard, Jean Rochereau, Hugues Rondepierre, Antoine Roux-Briffaud, Emilio Urbina ainsi qu’un groupe de 18 amatrices et amateurs | Assistant et dramaturge Matthieu Doze | Lumière Maryse Gautier | Musique Pierre-Yves Macé | Régie Bastien Pétillard

Production R.A.M.a. Co-production : Festival Montpellier Danse 2021, Ménagerie de Verre – Paris, La Place de la Danse – CDCN Toulouse Occitanie, Viadanse CCN de Bourgogne Franche-Comté à Belfort dans le cadre de l’accueil studio – Ministère de la Culture et de la Communication DRAC Bourgogne Franche Comté, Arts Vivants 11. Avec le soutien de la Scène nationale / Maison de la Culture d’Amiens pour le studio son. R.A.M.a est subventionnée par la Préfecture de Région Occitanie Pyrénées Méditerranée Direction Régionale des Affaires Culturelles au titre de l’aide aux compagnies conventionnées, par la Région Occitanie Pyrénées Méditerranée et la Ville de Montpellier. Pour cette création, Fabrice Ramalingom a été accueilli en résidence à l’Agora, cité internationale de la danse avec le soutien de la Fondation BNP Paribas et a bénéficié du Studiolab de la Ménagerie de verre.

CALENDRIER

Vendredi 04 février 2022
20h30
à l'Estive
Durée : 1h20
Tarif Rose

Réserver
Dimanche 06 février 2022
17h00
à Limoux (Aude), salle Olympie
Durée : 1h20
Tarif Rose

Réserver

Co-voiturage

PARTENAIRES

Ainsi qu’avec :

La Commune de Limoux.


Et les Fonds européen agricole pour le développement rural : l’Europe investit dans les zones rurales.

 

2021-09-28T11:55:44+02:00
Toggle Sliding Bar Area
Appel à rassemblement citoyen

L’Estive, scène nationale de Foix et de l’Ariège, se mobilise depuis le début de la crise sanitaire, pour la réouverture des lieux d’art et de culture et la solidarité interprofessionnelle.
Dans une logique de service public, et en conformité avec les directives du ministère de la Culture, l’Estive a poursuivi ses missions, maintenu ses engagements envers les équipes artistiques et préservé autant que possible l’emploi, permanent et intermittent, lié à ses activités.
Après un an de crise, dans un contexte social de plus en plus tendu, alors que l’incompréhension d’un nombre croissant de citoyens se mue en colère et en désespoir, le secteur des arts et de la culture se mobilise, au plan national, et engage des actions, avec les publics, pour demander un calendrier de réouverture des lieux culturels et la défense des droits sociaux de tous les travailleurs intermittents, étudiants et précaires.
L’Estive s’associe au mouvement national « Le printemps est inexorable » - référence à une citation de Pablo Neruda reprise récemment par la ministre de la Culture - et à la mobilisation lancée par les syndicats du secteur culturel (Syndeac, SNSP, SMA, Prodiss, la Fédération des Arts de la Rue…).

Dans le cadre de l’association des scènes nationales d’une part et du Syndeac, syndicat auquel elle adhère d’autre part, l’Estive s‘est déjà associée à un certain nombre d’actions communes :
- La lettre envoyée au gouvernement pour la réouverture des lieux culturels le 21 novembre 2020, renvoyée fin février 2021 : « Trois mois après, nous sommes toujours prêts ! »
- Le soutien au référé-liberté pour la réouverture des lieux culturels, porté par le Syndeac et d’autres syndicats fin 2020.
- La déclaration pour la réouverture de tous les lieux culturels recevant du public du 17 février 2021, signée par le Syndeac et d’autres syndicats et cosignée par de nombreux élus, dont Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.
Conscients et responsables face à la crise qui nous frappe tous, nous affirmons la nécessité d’agir et d’apporter des perspectives claires pour l’avenir de notre secteur : pour les artistes, pour les technicien.ne.s intermittent.e.s et les compagnies indépendantes dont la pratique et les droits sont menacés, pour la jeunesse et les étudiant.e.s précarisé.e.s, pour le respect des droits culturels, pour un service public de l’art et de la culture que l’État doit préserver sur la durée, comme tous les autres services publics.

SPECTATEUR·TRICE·S, ARTISTES, PROFESSIONNEL·LE·S DE LA CULTURE, ÉLU·E·S LOCAUX·ALES, CITOYEN·ENNE·S
RASSEMBLONS-NOUS POUR AFFIRMER LA PLACE NECESSAIRE DES ARTS ET DE LA CULTURE DANS NOTRE SOCIETE.
Chacun est invité à venir avec une fleur en signe de soutien au printemps de la culture.

Ce rassemblement devra se tenir dans le strict respect des protocoles sanitaires en vigueur : distanciations, port du masque obligatoire et gel hydroalcoolique.

Solidairement votre,
L'équipe de l'Estive
close-link
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des informations ciblées et réaliser des statistiques de visites. Paramètres Ok

Données de géolocalisation

Des informations de géolocalisation précises et des informations sur les caractéristiques de l’appareil peuvent être utilisées. (30 jours de validité)