Musique ukrainienne néo-traditionnelle

DakhaBrakha

Ukraine libre

Les chants polyphoniques, à trois ou quatre voix, sont inscrits dans l’ADN des Ukrainiens. Alors qu’il y a 20 ans à peine, ces chants ne subsistaient que dans la mémoire des anciens, ils ont acquis une nouvelle popularité. Fer de lance de cette renaissance, le groupe DakhaBrakha diffuse ce patrimoine partout dans le monde, l’intégrant à des compositions originales, transculturelles.

Souvent associés à des rituels de saison, les chants polyphoniques traditionnels ont vocation à protéger les hommes et à conjurer les mauvais sorts. A partir de fables édifiantes ou d’incantations païennes chargées d’émotion, ils jouent un rôle puissant de cohésion sociale.

Que l’on comprenne ou non les paroles, ces polyphonies hautes en couleurs diffusent des ondes de joie pure, invitent au partage et à la fraternité. Parfois tournées vers l’intime, mais le plus souvent vers la fête, elles impulsent un mouvement de liesse collective au rythme effréné des tambours et des cris furtifs qui émaillent les chansons. Les percussions secondent les voix qui gravissent la gamme des aigues, avant de se couler dans des flots puissants de vibrations. L’instrumentarium, très varié, fait dialoguer des instruments de tous les temps venus d’Inde, d’Afrique, d’Orient, des Balkans, d’Australie… Charismatiques, les musiciens dégagent une énergie très rock qui contraste avec leurs costumes traditionnels.

Après plus de quinze ans de tournées internationales, le quatuor DakhaBrakha – dont le nom signifie “donner/prendre” en ukrainien – a décidé de faire de son art une arme contre la barbarie et de célébrer la culture ukrainienne sur les scènes du monde entier lorsque son pays est entré en guerre en février 2022. Il récolte des fonds pour venir en aide aux victimes du conflit et porte partout un message de paix, jusque dans la diffusion de ses clips en ligne, réunis sous une seule bannière : “Stop War, Stop Putin”.

D’artistes, ils sont devenus activistes, pour participer à la résistance de leur pays et apporter leur pierre à sa reconstruction.

Voix, violoncelle, grosse caisse Nina Garenetska | Voix, darbuka, tabla, didjeridoo, accordéon, trombone Marko Halanevych | Voix, djembe, grosse caisse, accordéon, percussion, bugay, zgaleyka, piano Iryna Kovalenko | Voix, grosse caisse, percussions Olena Tsybulska | Diffusion Run Productions

Production RUN Productions
Photos : ©Sergei Siyakov et Yuri Gryaznov

CALENDRIER

Samedi 14 janvier 2023
20h30
à l'Estive
Durée : 1h20
Tarif Bleu

Réserver

Co-voiturage
2022-06-22T11:06:04+02:00
Toggle Sliding Bar Area
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des informations ciblées et réaliser des statistiques de visites. Paramètres Ok

Données de géolocalisation

Des informations de géolocalisation précises et des informations sur les caractéristiques de l’appareil peuvent être utilisées. (30 jours de validité)