Danse, transe

Crowd

Gisèle Vienne

Gisèle Vienne réussit le pari fou de nous faire vivre une rave party en apesanteur, en étirant le temps pour mieux faire jaillir le plaisir de la transe. Symbole d’une jeunesse en quête de sensations fortes, comme pour mieux s’approprier le sens de l’existence, la rave party est un des rituels collectifs les plus fascinants des temps modernes. Quinze danseurs sublimes nous y invitent…

L’aube se lève sur un terrain vague jonché de canettes et de détritus. Peu à peu des fêtards émergent de l’obscurité et se laissent rattraper par la fièvre électro des tubes qui s’enchaînent… Le temps est altéré, entre adrénaline et léthargie, les corps s’étirent dans des mouvements extrêmes, plus ou moins ralentis. à l’intérieur, on perçoit des pulsions de désir, de violence, d’autodestruction…. Les histoires se croisent et se superposent. Des individualités se détachent, la lumière sublime les silhouettes, fait zoom sur chacun d’eux, laissant paraître des états contrastés, saisissants d’authenticité. Rythmes saccadés, slow motion, gestuelles rapides ou lentes, altèrent la perception. Dans une atmosphère électrique, les quinze interprètes, en transe, évoluent dans un mouvement continu, halluciné et d’une beauté dérangeante.

à la croisée de la danse, du théâtre, de l’art marionnettique et des arts visuels, Gisèle Vienne parvient à la perfection à mettre en mouvement les états intérieurs, qu’ils soient seconds, emprunts de nervosité ou d’excitation. Elle interroge le rapport trouble que chacun entretient avec ses fantasmes, ses pensées inconvenantes. Elle sonde, comme personne, cette zone d’indicible dans les rapports humains.

Conception, chorégraphie et scénographie : Gisèle Vienne
Assistée de : Anja Röttgerkamp et Nuria Guiu Sagarra

Musique : Underground Resistance, KTL, Vapour Space, DJ Rolando, Drexciya, The Martian, Choice, Jeff Mills, Peter Rehberg, Manuel Göttsching, Sun Electric et Global Communication.

Montage & sélection des musiques : Peter Rehberg

Conception de la diffusion du son : Stephen O’Malley

Ingénieur son : Adrien Michel

Lumière : Patrick Riou

Régie générale : Richard Pierre

Régie plateau : Antoine Hordé

Régie lumière : Arnaud Lavisse

Dramaturgie : Gisèle Vienne et Dennis Cooper

Interprétation : Philip Berlin, Marine Chesnais, Kerstin Daley-Baradel, Sylvain Decloitre, Sophie Demeyer, Vincent Dupuy, Massimo Fusco, Rémi Hollant, Oskar Landström, Theo Livesey, Louise Perming, Katia Petrowick, Jonathan Schatz, Henrietta Wallberg et Tyra Wigg

Costumes : Gisèle Vienne en collaboration avec Camille Queval et les interprètes

Remerciements à : Margret Sara Guðjónsdóttir et Louise Bentkowski.

Production et diffusion Alma Office : Anne-Lise Gobin, Alix Sarrade, Camille Queval & Andrea Kerr / Administration Etienne Hunsinger & Giovanna Rua.

Production déléguée : DACM.

Coproduction : Nanterre-Amandiers, centre dramatique national / Maillon, Théâtre de Strasbourg – Scène européenne / Wiener Festwochen / manège, scène nationale – Reims / Théâtre national de Bretagne / Centre Dramatique National Orléans/Loiret/Centre / La Filature, Scène nationale – Mulhouse / BIT Teatergarasjen, Bergen.

Soutien : CCN2 – Centre Chorégraphique national de Grenoble / CND Centre national de la danse. La Compagnie Gisèle Vienne est conventionnée par le Ministère de la culture et de la communication – DRAC Grand Est, la Région Grand Est et la Ville de Strasbourg.

La compagnie reçoit le soutien régulier de l’Institut Français pour ses tournées à l’étranger. Gisèle Vienne est artiste associée à Nanterre-Amandiers, centre dramatique national et au Théâtre National de Bretagne.

CALENDRIER

Mercredi 29 janvier
20h30
à l'Estive
Durée : 1h30
Tarif Jaune

DèS 12 ANS

Co-voiturage

PARTENAIRES

En partenariat avec La Place de la Danse, Toulouse

Site internet

2019-07-25T19:00:10+02:00
Toggle Sliding Bar Area
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des informations ciblées et réaliser des statistiques de visites. Ok