Théâtre

Christophe Quelque Chose

Cie Les faiseurs de réalités - Yvain Juillard

Si une personne émergeait d’un sommeil qui a duré vingt ans, qui serait-elle aujourd’hui, et qui serions-nous pour elle ? Yvain Juillard, metteur en scène et comédien formé aux neurosciences, nous plonge dans les méandres de la mémoire, à travers une création qui joue avec nos perceptions.

Christophe Iets, ancien neuroscientifique spécialisé dans les troubles de la mémoire, présente son livre Christophe quelque chose – l’envers de la réalité. Cet ouvrage a pour ambition de mettre en lumière la relativité de notre identité personnelle et sa « plasticité ».

Tout en nous confrontant aux dernières connaissances sur le fonctionnement de la mémoire humaine, Christophe Iets présente l’une de ses patientes, Jeanne Licht, une ancienne actrice. Suite à l’opération d’une tumeur cérébrale, Jeanne a perdu la capacité de créer de nouveaux souvenirs. Enfermée dans un passé figé, elle y restera vingt ans. Vingt ans de vide. Cette rencontre ouvre une porte vers un ailleurs et nous entraîne dans le labyrinthe de nos processus non conscients où des mondes apparaissent, des présences surgissent… Mais tout cela est-il bien réel ?

Nouvelle création d’Yvain Juillard, Christophe Quelque Chose propose une immersion aux frontières du réel et de l’imaginaire, une rencontre entre le théâtre et les neurosciences, fascinante et troublante à la fois.

Retrouvez également Yvain Juillard à Ax-les-Thermes le mer 30 mars avec le spectacle Cerebrum.

Pratiquez l’Estive !

Atelier théâtre avec Yvain Juillard le 20 avril, de 18h à 20h à l’Estive

Inscription auprès de Doris Teixeira 05 61 05 05 50 – rp@lestive.com

Conception Yvain Juillard | Texte Christophe Iets et Yvain Juillard | Jeu Agnès Berthon et Yvain Juillard | Avec également Hyuna Noben et la participation de Nathalie De Muijlder, Brune Bazin, Greta Fjellman, Manuel Chemla | Pianiste Marie-Sophie Mosnier | Création sonore Jeanne Debarsy, Hélène Clerc-Denizot, Marc Doutrepont et Olivier Trontin | Conception machinerie, régie générale et plateau Stefano Serra / Fred op de Beek | Dramaturgie scénographique et documentation Véronique Lemaire | Construction maquette Aurélie Borremans | Construction décor Sébastien Bouchérit | Création lumière Vincent Tandonnet | Vidéo Charlotte Marchal, Eliott Puttemans, Bernard Dresse | Costumes Caroline Goutaudier | Regards extérieurs Olivier Boudon et Agnès Berthon | Conseils scientifiques Francis Eustache, Olivier Richoux, Manuel Melon, Céline Cappe et Yves Rossetti | Chargée de production/diffusion Lucie Dela Croix | Accompagnement Isabelle Jans

Remerciements à Natacha Belova, Nicolas Ghion, Paul Pourveur, Raphaël Navarro, Valentine Losseau, Hugues Protat, Benjamin Deresteau, Michel Ghysen, Dimitri Gillet, Colin Lejeune, Thomas Lonneux, Jean-Louis Rouche, Julien Soumillon, Matthew Higuet, Vincent Rutten, Henriette Reusser,Pierre Schepens, François Delcambre, Marie Denys, Hugo Florez, Polina Borisova, Jérôme Prosperger, Boris Kish, Sebastian Schelenz, Frédérique Demonblanc, Marc Doutrepont, Marie-Christine Meunier, Pierre Verplancken, Mira Helmer, Anne De Amezaga, Yoshi Oïda.
Une production du Théâtre de Namur et des Faiseurs de réalités. En coproduction avec l’Atelier Théâtre Jean Vilar, L’Estive Scène Nationale de Foix et Les Quinquonces. En partenariat avec L’L/ Structure expérimentale de recherche en arts vivants (lieu où la création a été initiée suite à une recherche), LAUM, l’Eve Théâtre, L’oeil du souffleur, Théâtre de Ax-les-Thermes, , le CNRS, l’INSERM, le CNAC Châlon en Champagne, la Chartreuse de Villeneuve lez-Avignon et la Fédération Wallonie-Bruxelles. En coproduction avec La Coop asbl et Shelter Prod. Avec le soutien de taxshelter.be, ING et du tax-shelter du gouvernement fédéral belge. Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Service Général de la Création Artistique – Direction du théâtre et la participation du Centre des Arts Scéniques. Christophe Quelque Chose a bénéficié de l’aide à l’écriture de l’association Beaumarchais-SACD.
Yvain Juillard est Lauréat 2020 de l’appel à projet de recherche en théâtre et arts associés du ministère de la culture Française.

CALENDRIER

Mardi 19 avril 2022
20h30
à l’Estive
Durée : 1h30 environ
Tarif Jaune

Co-voiturage
2021-07-22T09:46:12+02:00
Toggle Sliding Bar Area
Appel à rassemblement citoyen

L’Estive, scène nationale de Foix et de l’Ariège, se mobilise depuis le début de la crise sanitaire, pour la réouverture des lieux d’art et de culture et la solidarité interprofessionnelle.
Dans une logique de service public, et en conformité avec les directives du ministère de la Culture, l’Estive a poursuivi ses missions, maintenu ses engagements envers les équipes artistiques et préservé autant que possible l’emploi, permanent et intermittent, lié à ses activités.
Après un an de crise, dans un contexte social de plus en plus tendu, alors que l’incompréhension d’un nombre croissant de citoyens se mue en colère et en désespoir, le secteur des arts et de la culture se mobilise, au plan national, et engage des actions, avec les publics, pour demander un calendrier de réouverture des lieux culturels et la défense des droits sociaux de tous les travailleurs intermittents, étudiants et précaires.
L’Estive s’associe au mouvement national « Le printemps est inexorable » - référence à une citation de Pablo Neruda reprise récemment par la ministre de la Culture - et à la mobilisation lancée par les syndicats du secteur culturel (Syndeac, SNSP, SMA, Prodiss, la Fédération des Arts de la Rue…).

Dans le cadre de l’association des scènes nationales d’une part et du Syndeac, syndicat auquel elle adhère d’autre part, l’Estive s‘est déjà associée à un certain nombre d’actions communes :
- La lettre envoyée au gouvernement pour la réouverture des lieux culturels le 21 novembre 2020, renvoyée fin février 2021 : « Trois mois après, nous sommes toujours prêts ! »
- Le soutien au référé-liberté pour la réouverture des lieux culturels, porté par le Syndeac et d’autres syndicats fin 2020.
- La déclaration pour la réouverture de tous les lieux culturels recevant du public du 17 février 2021, signée par le Syndeac et d’autres syndicats et cosignée par de nombreux élus, dont Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.
Conscients et responsables face à la crise qui nous frappe tous, nous affirmons la nécessité d’agir et d’apporter des perspectives claires pour l’avenir de notre secteur : pour les artistes, pour les technicien.ne.s intermittent.e.s et les compagnies indépendantes dont la pratique et les droits sont menacés, pour la jeunesse et les étudiant.e.s précarisé.e.s, pour le respect des droits culturels, pour un service public de l’art et de la culture que l’État doit préserver sur la durée, comme tous les autres services publics.

SPECTATEUR·TRICE·S, ARTISTES, PROFESSIONNEL·LE·S DE LA CULTURE, ÉLU·E·S LOCAUX·ALES, CITOYEN·ENNE·S
RASSEMBLONS-NOUS POUR AFFIRMER LA PLACE NECESSAIRE DES ARTS ET DE LA CULTURE DANS NOTRE SOCIETE.
Chacun est invité à venir avec une fleur en signe de soutien au printemps de la culture.

Ce rassemblement devra se tenir dans le strict respect des protocoles sanitaires en vigueur : distanciations, port du masque obligatoire et gel hydroalcoolique.

Solidairement votre,
L'équipe de l'Estive
close-link
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des informations ciblées et réaliser des statistiques de visites. Paramètres Ok

Données de géolocalisation

Des informations de géolocalisation précises et des informations sur les caractéristiques de l’appareil peuvent être utilisées. (30 jours de validité)