Danse, théâtre

Ce qui m’est dû – annulé

La débordante compagnie

Annulation du spectacle

En raison de l’épidémie COVID-19, ce spectacle est annulé.

Lorsque nous ne pouvons pas reporter les spectacles, nous honorons nos engagements avec les compagnies, afin que leur personnel artistique et technique soit rémunéré. Si vous souhaitez vous associer à cette démarche de solidarité, nous vous proposons de faire don des places de spectacles que vous aviez achetées. Les sommes épargnées seront directement investies dans le soutien aux compagnies. Vos dons vous donneront droit à un crédit d’impôt de 66%. Ainsi, sur 40 euros dépensés, 13,60 euros restent effectivement à votre charge.

Sachez que dès le 22 avril, nous pourrons également procéder au remboursement des places de spectacles ou vous proposer des avoirs, à utiliser d’ici la fin de l’année 2020 pour l’achat de places de spectacles ou de cinéma.

Afin de nous faire part de votre choix, veuillez contacter l’accueil-billetterie de l’Estive, de préférence par email à : accueil@lestive.com

Fin de l’humanité annoncée ? Une question brûlante d’actualité mise en spectacle par un théâtre chorégraphique rageur et poétique qui parle de chacun de nous.

Par la danse et le jeu, dans une grande proximité avec le public, Ce qui m’est dû part de l’intime pour toucher à l’universel. À la manière d’une conférence gesticulée, Héloise Desfarges et Antoine Raimondi y racontent avec malice l’histoire de leur propre prise de conscience face à la crise écologique. Intelligents et créatifs, ils pointent nos petites lâchetés, évoquent nos fragiles mais nécessaires résistances.
Sur scène, mots et mouvements se rencontrent, dialoguent et jouent ensemble. Les mots et les maux s’incarnent. Une alchimie rythmée qui pose des questions essentielles :
« Danser, c’est une façon de défendre la poésie dans ce monde, et nous avons besoin de poésie en ces temps de crise. »

Associant corps et questionnement politique, Ce qui m’est dû prend part à la lutte, mais n’en reste pas moins un spectacle d’une poésie merveilleuse et simple. Une créativité lucide qui interroge sans culpabiliser, où gestes et mots invitent à l’action collective. Un spectacle qui touche les jeunes et les moins jeunes, les militants et les profanes. Une parenthèse chorégraphique et théâtrale qui donne du baume au cœur.

Ce spectacle est programmé dans le cadre du week-end sauvageon qui aura lieu les samedi 13 et dimanche 14 juin à Unjat ; un site exceptionnel pour finir la saison en beauté !

Avec : Julie Galopin, Antoine Raimondi

Écriture : Héloise Desfarges, Antoine Raimondi, Jérémie Bergerac
et l’accompagnement de : Emmanuelle Laborit et Jenifer Lesage-David pour la version LSF.

Accompagnement artistique : Jérémie Bergerac

Création 2015

Production : Association Ahouai Nansi Tropbien

Avec le soutien de : IVT-International Visual Theatre (Paris), Quai des Arts (Pornichet), Curry Vavart (Paris), le Jardin d’Alice (Montreuil), Animakt (Saulx-les-Chartreux), le Nouveau Relax (Chaumont), la Bobine (Grenoble), la Ville de Paris.

Photographies : © Sileks

CALENDRIER

Samedi 13 juin
16h00
à Unjat
Durée : 1h
Tarif Rose

annulée

Dimanche 14 juin
11h30
à Unjat
Durée : 1h
Tarif Rose

annulée

DèS 10 ANS

LABEL

Co-voiturage

PARTENAIRES

Avec la Commune de Taurignan-Vieux

Site internet

2020-04-20T11:43:08+02:00
Toggle Sliding Bar Area
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des informations ciblées et réaliser des statistiques de visites. Ok