Dates


jeu. 23|10|2008 - au Sautel (salle municipale)
Début : 20h45



ven. 24|10|2008 - au Mas d'Azil (salles des fêtes)
Début : 20h45



sam. 25|10|2008 - Massat (chapelle de l'Aisle)
Début : 20h45


    Distribution

Paroles
Roland Pécout
Miquel decor
Eric Fraj
Musiques
Marie Gelis
Jean-Raymond Gelis
Eric Fraj
Avec
Jean-Raymond Gelis
Voix, claviers, kôra, petites percussions, arrangements
Eric Fraj
Voix, guitare

« Gao… J’ai failli y rester, au temps lointain de l’enfance. A cause de la maladie de l’ange. M’en éloigner fut ma guérison. Mais aujourd’hui, près de cinquante ans plus tard, qu’est-ce qui d’elle m’appelle ? Qu’est-ce qui d’elle fait retour et insiste ?

Gao, centre de l’empire Songhaï, a fait naître en moi un désir de décentrement : fuir les discours tapageurs et ravageurs du haut-parleur occidental pour me mettre à l’écoute de l’autre. A l’heure de l’usinage planétaire d’un humain biocybernétique, qu’est-ce que cette Afrique oubliée me murmure encore à l’oreille ? Quels secrets enfouis cet ailleurs veut-il me confier, quelle parole, que mon ici ne peut plus me dire ?

Gao la mythique m’a requis pour un long voyage : le chemin qui mène à elle. Sans attendre je me suis mis en marche, accompagné seulement d’un passeur de musiques, Jean-Raymond Gelis, un tanjaoui. Et ensemble nous avançons, au rythme de nos corps, de nos voix, de nos chants. Sans trop savoir ce qui sera au terme de l’itinérance, sans même savoir si ce terme existe. Peut-être n’y aura-t-il rien d’autre que les eaux du Niger, ou plutôt celles de Djoliba…
Mais, après tout, n’y aurait-il que cela, ne serait-ce pas déjà beaucoup ?
Au bout de la quête, nous connaîtrions enfin l’envers des choses et, délaissant la rive pour le lit du fleuve, le bain de la réconciliation…  » - Eric Fraj

Eric Fraj

Son goà»t de la différence, sa fidélité aux rêves et aux tribulations de l’enfance le poussent au choix de la pluralité linguistique : il écrit, compose et chante en langue d’Oc, castillan, catalan et français, met en musique des poètes à vocation universelle : d’André du Pré à Jean Boudou, de Robert Marty à José-María Caballero Bonald...

Sa musique et son chant sont à cette image : pluriels eux aussi, par la variété des inspirations qui se conjuguent en des gammes sudistes. Ainsi, chaque spectacle d’Eric Fraj est un voyage poétique, dont l’émotion est le fil conducteur.

> Cd Arranca-me, Nordsud music
> site internet
www.ericfraj.eu

    Mentions Obligatoires

Avec la commune du Sautel, le Foyer Rural du Sautel, la commune du Mas d’Azil, le Foyer Rural du Mas d’Azil, la commune de Massat, la communauté des Communes du Massatois, le Pays Couserans et la Fédération Départementale des Foyers Ruraux. En partenariat avec Ariège Télécom.