Z. ça ira mieux demain | L'Estive

Théâtre d’objets – Marionnettes – Mouvement (dès 12 ans)

Vous êtes ici :
  • Z. ça ira mieux demain
  • Z. ça ira mieux demain
  • Z. ça ira mieux demain
  • Z. ça ira mieux demain
  • Z. ça ira mieux demain
  • Z. ça ira mieux demain
  • Z. ça ira mieux demain
  • Z. ça ira mieux demain
  • Z. ça ira mieux demain
  • Z. ça ira mieux demain

Z. ça ira mieux demain

Compagnie Les philosophes barbares


De « la mort de la mort » à la mort d’une société, pourquoi et comment continuer à penser qu’éventuellement ça ira mieux demain ?

Qui serons-nous quand nous serons vieux ?
Et si dans 50 ans l‘Homme était parvenu à maîtriser le vivant au point de devenir immortel et d’éradiquer la mort ?
À l’heure du transhumanisme et de la « collapsologie », nous nous interrogeons sur nos perspectives d’avenir (ou pas ?).

Dernière lettre de l’alphabet, Z est l’Oméga moderne. Il symbolise la fin de notre société dealeuse de mort. Tout se passe aujourd’hui comme si la mort ne faisait plus partie de la vie…
Face à ce déni, le spectacle prend le contre-pied ; il imagine un monde où la mort est morte, où l’obsolescence humaine est déprogrammée.
Tandis que deux coachs animent des séances de préparation au futur, dans le sous-sol d’un Smart Center, deux intérimaires travaillent à l’élaboration d’assistants de vie, de cyborgs censés nous rendre la vie meilleure…
Comment dans cet univers froid et maîtrisé, rétro-futuriste, peuvent encore émerger l’accident, la part du hasard, l’humour, la contingence, l’absurdité et la vie ?

 

::: Spectacle programmé dans le cadre de “Tous au théâtre” (1 place achetée = 1 place offerte*) :::

 

::: Pour lire la lettre du metteur en scène aux spectateurs de l’Estive, cliquez sur l’icône ci-dessous :::

icône pdf télécherger les bulletins d'abonnement

Lettre de Glenn Cloarec aux spectateurs de l’Estive

 

*disponible à L’Estive et dans les lieux partenaires durant la période de l’opération, en partenariat avec l’Association des commerçants et les artisans de la ville de Foix. Attention, cette offre ne fonctionne pas si vous achetez vos billets auprès de Ticketnet ou Fnac spectacle.

 


 

Les philosophes barbares

Depuis 2012, Les Philosophes barbares se sont donnés pour mot d’ordre de secouer les scènes des théâtres de marionnettes par des spectacles faisant honneur à l’épithète « vivant » qui leur est accolé.
Les Philosophes barbares envisagent la scène comme une aire de jeu propice à émanciper toutes les envies, un lieu utopique d’expression libre à même de repenser de manière humoristique les petits travers de l’existence. Cette liberté affirmée de leur démarche artistique entre en concordance avec la volonté de s’affranchir d’une catégorie théâtrale qui les enfermerait.
La Cie met en avant sa liberté d’exploration, privilégiant la spontanéité du travail de plateau où recherche scénique, inversion des directions artistiques et croisement des influences donnent naissance à des spectacles hauts en singularité.

 

Z, ça ira mieux demain

“Comme pour nos spectacles précédents, l’écriture proprement dite est majoritairement issue du travail au plateau. L’idée n’étant pas de réaliser un documentaire, ni une pure œuvre de science-fiction, mais plus exactement de donner à voir et à ressentir ce que nous évoque ces diverses projections pour le futur.”

Atelier théâtre d’objets
Le lundi 11 février 2019 avec Juliette Nivard et Glenn Cloarec au lycée Pyrène de Pamiers

Les comédiens Juliette Nivard et Glenn Cloarec de la Compagnie des Philosophes Barbares sont venus au lycée Pyrène de Pamiers lundi 11 février afin de « donner les bases de la grammaire du théâtre d’objets » aux élèves d’une classe de terminale option théâtre.
Au programme : improvisation à partir d’une série objets à la fois communs et inattendus sortis d’une grande valise : des peluches, des petites voitures, des mains en plastique, un vieux poste de radio…
La classe de 19 élèves ultra dynamiques a tout de suite su réinvestir ces bases dans un travail mêlant mémoire corporelle et coordination.
« Le langage du théâtre d’objet est surréaliste, explique Juliette, c’est l’art d’associer les idées ». Et voilà les élèves partis pour mettre en scène des scénettes engagées sur des thèmes -sérieux ou loufoques- qu’ils ont choisis : les agressions subies par les femmes dans le métro, la lutte contre la violence faites aux lapins de Tanzanie, l’utilisation des OGM dans l’agriculture…

« La découverte de ce genre de théâtre me plaît. C’est une bonne idée de la part de l’Estive et du lycée cette rencontre. J’avais déjà eu l’occasion de voir des spectacles de théâtre d’objets, et même si je préfère le théâtre plus « classique », c’est un domaine qui reste intéressant. Je ne savais pas vraiment ce que c’était, c’est assez nouveau, je suis contente qu’on me le propose. Moi j’aime beaucoup ce qui touche au mystère, c’est possible de l’intégrer dans nos propositions ici. » (Salomé, une des élèves).

Les élèves ont beaucoup aimé cet atelier et sont impatients de découvrir le spectacle de la compagnie, Z. Ca ira mieux demain, joué jeudi 14 février à l’Estive. Ils ont d’ailleurs réclamé à qu’il y ait un bord de scène à l’issue de cette représentation… ce sera le cas !



Acheter vos places via le site de nos partenaires

tickenet

Compagnonnage : Odradek / Pupella Noguès
Co-productions : l’Estive / Scène Nationale de Foix, Odradek / Pupella Noguès, MIMA, Théâtre Jules Julien, Ctre Culturel Ferrals les Corbières
Soutiens : Théâtre des Mazades, Marionnettissimo, l’Escale, Ax Animation, Mix’art Myrys, Bouffou Théâtre à la Coque, Département Ariège, Région Occitanie, DRAC Occitanie

Crédit photos : © Les philosophes barbares

Tous au théâtre
1 place achetée = 1 place offerte

Date

jeudi 14 février 2019

à 20h45 à L'Estive de Foix
Durée : 1h05 - Tarif : B

Distribution

De et avec : Marion Le Gourrierec & Juliette Nivard
Mise en scène : Glenn Cloarec
Accompagnement artistique : Dominique Habouzit
Œil sociologique : Aurélie Delcros
Musique originale : Arthur Delaval
Création lumière : Jérémie Alexandre
Scénographie : Delphine Lancelle