Les Démons – Sylvain Creuzevault | L'Estive

Théâtre

Vous êtes ici :
  • Les Démons – Sylvain Creuzevault
  • Les Démons – Sylvain Creuzevault
  • Les Démons – Sylvain Creuzevault
  • Les Démons – Sylvain Creuzevault
  • Les Démons – Sylvain Creuzevault
  • Les Démons – Sylvain Creuzevault
  • Les Démons – Sylvain Creuzevault
  • Les Démons – Sylvain Creuzevault
  • Les Démons – Sylvain Creuzevault
  • Les Démons – Sylvain Creuzevault
  • Les Démons – Sylvain Creuzevault
  • Les Démons – Sylvain Creuzevault
  • Les Démons – Sylvain Creuzevault
  • Les Démons – Sylvain Creuzevault
  • Les Démons – Sylvain Creuzevault
  • Les Démons – Sylvain Creuzevault
  • Les Démons – Sylvain Creuzevault
  • Les Démons – Sylvain Creuzevault
  • Les Démons – Sylvain Creuzevault
  • Les Démons – Sylvain Creuzevault
  • Les Démons – Sylvain Creuzevault
  • Les Démons – Sylvain Creuzevault
  • Les Démons – Sylvain Creuzevault
  • Les Démons – Sylvain Creuzevault
  • Les Démons – Sylvain Creuzevault
  • Les Démons – Sylvain Creuzevault

Les Démons – Sylvain Creuzevault

Librement inspiré du roman de Fédor DOSTOÏEVSKI

Sylvain Creuzevault

 

Une exploration des turbulences provoquées par l’invention moderne du politique…

Dostoïevski avait d’abord conçu Les Démons comme une œuvre de dénonciation et de combat, mais son génie visionnaire l’emporte. Ce qui aurait pu n’être qu’une satire politique devint ainsi un chef-d’œuvre d’écriture plurielle : à la fois feuilleton au long cours et plongée hallucinée dans les ténèbres intérieures, il traite de la tension qui existe entre l’individu et l’invention moderne du politique.
Sylvain Creuzevault et les comédiens se sont imprégnés de ce texte et de ses thématiques qui résonnent encore aujourd’hui : “improviser, encore et toujours, jusqu’au moment où le spectacle apparaît”.

L’énergie de la représentation naîtra de la tension entre deux pôles : la pluralité des voix et des corps en débat et l’intimité du sujet renfermé sur ses propres penchants et tenté par les vertiges de la mystique ou de la folie.

Attention, la représentation, initialement prévue à 20h45, débutera finalement à 19h30.

::: Spectacle programmé dans le cadre de “Tous au théâtre” (1 place achetée = 1 place offerte) :::

N.B. : Sylvain Creuzevault présente aussi Les Tourmentes (Construire un feu de Jack London et Un coup de Dés jamais n’abolira le Hasard de Stéphane Mallarmé) le 23 novembre au Mas d’Azil.

 



Sylvain Creuzevault

Né en 1982, cofondateur du groupe d’ores et déjà, Sylvain Creuzevault signe sa première mise en scène en 2003/2004 (Les Mains bleues de Larry Tremblay), puis monte en 2005 Visage de feu de Marius von Mayenburg. À l’Odéon, il a participé à la création de Fœtus dans le cadre du festival Berthier ’06, puis met en scène Baal, de Brecht (2006). Le père tralalère, créé au Théâtre-Studio d’Alfortville en 2007, est repris à La Colline, où Sylvain Creuzevault met en scène en même temps Notre terreur (2009). Suivent, dans le cadre du Festival d’Automne à Paris, Le Capital et son Singe en 2014, et en novembre 2016, Angelus Novus AntiFaust, créé au TNS. Depuis 2016, il est installé à Eymoutiers, en Haute-Vienne, où il transforme d’anciens abattoirs en lieu de théâtre avec le groupe Ajedtes Erod.


 

Revue de presse et d’ondes (non exhaustive)

RADIO :

  • L’HEURE BLEUE – FRANCE INTER
    Invité : Sylvain Creuzevault
    Le metteur en scène y parle du texte de la pièce, de sa méthode de travail, de sa troupe, du politique etc. Très intéressant !

  • L’HUMEUR VAGABONDE – FRANCE INTER
    Invité : Nicolas Bouchaud
    N.B. : ce comédien ne sera plus dans la distribution de la pièce en janvier lors du passage de “Les Démons” par Sylvain Creuzevault à l’Estive -son rôle sera repris par un autre comédien- mais il évoque ici le texte de Dostoïevski, la traduction bouillonnante qu’en a faite André Markowicz, de la méthode de travail de Sylvain Creuzevault etc. Passionnant !

  • UNE SAISON AU THÉÂTRE – FRANCE CULTURE
    Invitée : Valérie Dréville
    N.B. : en allant sur la page de cette émission, vous trouverez aussi une vidéo dans laquelle la comédienne joue un extrait de la pièce. Une séquence forte.

PRESSE :

 

 


Acheter vos places via le site de nos partenaires

fnac tickenet

Production : Le Singe

Coproduction : Odéon – Théâtre de l’Europe, Festival d’Automne à Paris, L’Empreinte – Scène nationale Brive Tulle, TAP Scène nationale de Poitiers, Théâtre de Lorient Centre dramatique national, TnBA Théâtre national Bordeaux Aquitaine, Le Parvis, Scène nationale Tarbes Pyrénées, avec la participation artistique du Jeune Théâtre National.
La compagnie est soutenue par la Direction générale de la création artistique du ministère de la Culture.
Les Démons de Fédor Dostoïevski, roman en trois parties traduit du russe par André Markowicz, est publié par Actes Sud, collection Babel, 1995
Création le 21 septembre 2018 à l’Odéon – Théâtre de l’Europe / Ateliers Berthier en partenariat avec le Festival d’Automne à Paris.
Sylvain Creuzevault est artiste associé à l’Odéon – Théâtre de l’Europe
Création le 21 septembre 2018 à l’Odéon – Théâtre de l’Europe / Ateliers Berthier en partenariat avec le Festival d’Automne à Paris.
Sylvain Creuzevault est artiste associé à l’Odéon – Théâtre de l’Europe

 


Tous au théâtre
1 place achetée = 1 place offerte

Date

jeudi 10 janvier 2019

à 19h30 à L'Estive de Foix
Durée : 4h avec entr'acte - Tarif : B

Distribution

Avec

Nicolas BOUCHAUD Stépane Verkhovenski.
Valérie DRÉVILLE Varvara Stavroguina. Alex Kirillova.
Vladislav GALARD Nikolaï Stavroguine.
Michèle GODDET Prascovia Drozdova. La vieille. Chigaliova.
Arthur IGUAL Ivan Chatov.
Sava LOLOV Virguinski. Fiodor et Fédka. L’évêque Tikhone.
Léo-Antonin LUTINIER Liamchine. Ignate Lébiadkine. Mavriki Drozdov.
Frédéric NOAILLE Anton Grigorieiev. Piotr Verkhovenski. Artémi Gaganov.
Amandine PUDLO Maria Lébiadkina. Tolkatchenka. Maria Chatova.
Blanche RIPOCHE Daria Pavlovna. Erkeléva.
Anne-Laure TONDU Lizavéta Touchina. L’étudiante.

Traduction française André Markowicz
Adaptation Sylvain Creuzevault
Scénographie Jean-Baptiste Bellon
Régie générale et son Michaël Schaller
Lumière Nathalie Perrier
Régie lumière Jacques Grislin
Costumes Gwendoline Bouget
Masques Loïc Nébréda
Production et diffusion Élodie Régibier
Administration de tournée Anne-Lise Roustan
Information, communication Anne Echenoz

Dossier(s)

pdf icone   Dossier complet sur "Les Démons"
pdf icone   Dossier de presse sur "Les Démons"

Partenaires

Avec le soutien de l’Onda – Office national de diffusion artistique