La chute des anges | L'Estive

Cirque -Danse -Théâtre (dès 8 ans) – (création)

Vous êtes ici :
  • La chute des anges
  • La chute des anges
  • La chute des anges
  • La chute des anges
  • La chute des anges
  • La chute des anges
  • La chute des anges
  • La chute des anges
  • La chute des anges
  • La chute des anges

La chute des anges

Raphaëlle Boitel – Cie L’Oublié(e)

 

Une traversée dystopique, philosophique, poétique, absurde et jubilatoire.

Une dystopie…Parce que parler du futur est peut être une bonne façon de parler du présent.

Dans un microcosme sous contrôle,  un groupe d’hommes et de femmes, manœuvrés, survivants d’un monde bouleversé et mécanique, cheminent, entre ciel et terre brûlée…

Une terre du désastre où l’humanité, fragile et sous contrôle, s’accroche à la vie.

A travers cette fiction conjuguée au futur, avec un vocabulaire fondée sur le corps, les trois dimensions de l’espace et une lumière en clair-obscur, Raphaëlle Boitel utilise la scène comme page blanche, pour porter un regard sur la fragilité des équilibres, le conformisme, les relations entre les êtres, le lien vital qui lie l’Homme à la nature ou la question des bouleversements écologiques.

À la croisée du cirque, de la danse et du théâtre, sur un ton tragi-comique et dans un univers cinématographique, elle invite les spectateurs à une traversée poétique, philosophique, absurde et jubilatoire. Une réflexion sur les dangers et les répercussions qu’engendre la prédisposition autodestructrice de l’homme…

Et la force dont il dispose pour changer les choses.

Et si rien n’était irrévocable ?

Survivants d’un monde bouleversé, dans un microcosme sous contrôle, un groupe d’hommes et de femmes manœuvrés, cheminent, entre ciel et terre brûlée …
Et si rien n’était irrévocable ?

 

 

 


 

Raphaëlle Boitel – Démarche

Depuis mon premier spectacle, ou à travers les Opéras auxquels j’ai collaboré, je cherche à développer un langage chorégraphique.
Ce langage s’invente à partir des relations entre les êtres, le quotidien. Il est fondé sur un vocabulaire qui mélange la danse, le théâtre, le cinéma et la matière circassienne.
J’y convoque toutes les émotions, la virtuosité, la contorsion, la connexion entre les interprètes, dans une écriture métaphorique où chaque détail compte, et qui s’exprime
jusqu’au bout des doigts… Cette écriture se bâtit dans un univers visuel fort, qui participe à la trame dramaturgique, en s’appuyant sur un important travail de la lumière.

Chacun de mes projets est une étape, inscrite dans un projet « global » de création de ce langage du mouvement.
Langage que j’ espère être pour le spectateur un vecteur de réflexions, d’émerveillement et d’émotions…

«Longtemps, j’ai pensé que le rôle de l’artiste était de secouer le public. Aujourd’hui, je veux lui offrir sur scène ce que le monde, devenu trop dur, ne lui donne plus : des moments d’amour pur ». Pina Bausch
Raphaëlle Boitel

Raphaëlle Boitel – Biographie

Elle naît en 1984 et commence le théâtre à l’âge de 6 ans. Repérée par Annie Fratellini, elle intègre en 1992 l’École Nationale des Arts du Cirque Fratellini.
De 1998 à 2010 elle travaille avec James Thierrée et s’illustre dans La symphonie du Hanneton et La Veillée des Abysses.
Parallèlement à ces 13 années de tournées, elle est interprète au théâtre, au cinéma, dans des films télévisés (de Marc Lainé, Lisa Guédy, Graham Eatough en Écosse, Luc Meyer, Colline Serreau, Jean-Paul Scarpita…), elle participe à des événements (Jean-François Zygel), tourne dans des vidéos clips, et s’illustre sur de longues périodes dans différents cabarets à New York, Miami, Londres…
En 2012 elle travaille sous la direction d’Aurélien Bory, fonde sa propre compagnie, et travaille sur ses premières créations personnelles. En 2013, elle mettra en scène son premier spectacle Consolations ou interdiction de passer par dessus bord, avec 3 Artistes de l’Académie Fratellini, et chorégraphie l’Opéra Macbeth à la Scala de Milan. En 2014, elle crée L’Oublié(e), spectacle grande forme de « cirque théâtre ». En 2015, elle crée 5èmes Hurlants (programmé à l’Estive lors de la saison 2017-2018), spectacle grande forme qui rend hommage au cirque. Peu après, elle chorégraphie l’Opéra « La belle Hélène au théâtre du Chatelet. En 2017, elle écrit et interprète un solo forme courte, La Bête Noire, métaphore de son
passé de contorsionniste.
Aujourd’hui, conjointement aux tournées de ces spectacles, elle travaille sur la création de La Chute des Anges et cherche à inscrire son travail dans le temps.

 


Acheter vos places via le site de nos partenaires

fnac tickenet

Production Cie L’Oublié(e) – Raphaëlle Boitel
Coproduction OARA, Agora PNC Boulazac Aquitaine, Le Grand T, théâtre de Loire-Atlantique, Peak Performance Montclair (USA), Plateforme 2 pôles cirque en Normandie / La Brèche à Cherbourg – Cirque Théâtre d’Elbeuf, Le Carré Magique, PNC en Bretagne / Lannion, Le Grand R scène nationale de La Roche-sur-Yon, Carré Colonnes à St-Médard-en-Jalles et Blanquefort, Relais Culturel d’Argentan, Les 3T – scène conventionnée de Châtellerault
Soutiens Ministère de la Culture, DRAC Nouvelle Aquitaine, Ville de Boulazac Isle Manoire, Département de la Dordogne, SPEDIDAM

La Cie L’Oublié(e) – Raphaëlle Boitel est en compagnonnage à L’Agora PNC Boulazac Aquitaine et associée au Cirque-Théâtre d’Elbeuf.

Crédit photo : © Georges Ridel

Date

mardi 16 avril 2019

à 20h45 à L'Estive de Foix
Durée : 1h10 - Tarif : B et 7€ (-13 ans)

Distribution

Mise en scène et chorégraphie Raphaëlle Boitel
Collaborateur artistique, scénographie, lumière
Tristan Baudoin
Musique originale
Arthur Bison
Costumes
Lilou Hérin
Rigging, machinerie et complice à la scénographie
Nicolas Lourdelle
Assistante artistique
Clara Henry
Complice à la lumière Hervé Frichet
Sonorisation
Arthur Bison ou Marion Laroche
Interprètes
Alba Faivre, Loïc Leviel, Emily Zuckerman, Lilou Hérin, Tristan Baudoin, Nicolas Lourdelle, Raphaëlle Boitel ou Clara Henry

 

 

Partenaires

Avec le soutien de l’Onda – Office national de diffusion artistique